Après ses différents déboires, Facebook a perdu des millions d’utilisateurs

Facebook est dans la tourmente depuis plusieurs mois. Des tas de choses sont reprochées au réseau social comme le manque de modération face à la prolifération de fake news et autres ingérences politiques. Mais ce n’est pas tout puisque beaucoup accusent Facebook de ne pas faire preuve de transparence vis-à-vis de sa politique et exploiter les données privées des utilisateurs. Le scandale Cambridge Analytica aura notamment mis l’accent sur la gestion de ces informations sensibles avec des millions d’inscrits pillés pour influencer les élections américaines et le Brexit. Une situation qui a fait perdre des millions d’utilisateurs à Facebook.

C’est le cabinet Edison Research qui explique aujourd’hui que la perte se situe à 15 millions d’utilisateurs ces deux dernières années aux USA.

Crédits Pixabay

Au final, ce chiffre se révèle faible face au nombre d’inscrits global, mais pas en comparaison avec les habitants des USA.

15 millions d’utilisateurs désinscrits de Facebook depuis 2017

La situation semble se tendue pour Facebook. Il y a plusieurs mois, son PDG Mark Zuckerberg devait faire face au Congrès américain après des ingérences dans la politique internationale suite à l’affaire Cambridge Analytica. La société avait volé les données privées de millions d’utilisateurs.

Comme le révèle le cabinet Edison Research, ce sont 15 millions d’utilisateurs qui ont quitté le réseau social ces deux dernières années aux USA. Très peu face à l’ensemble des utilisateurs, mais une baisse représentant 6% des États-Unis. C’est la deuxième année de suite que la baisse se confirme pour Facebook avec, comme base de données pour cette étude, les inscrits de plus de douze ans.

Là où Facebook est gagnant, c’est que les utilisateurs qui quittent son réseau social se tournent vers une autre plate-forme au succès grandissant : Instagram. Sauf que voilà, Instagram appartient à Mark Zuckerberg.

Une sorte de retour chez Facebook – malgré une expérience totalement différente.

Après les nombreux scandales, Facebook avait promis de faire d’un peu plus de transparence. Mais la promesse ne semble pas avoir été tenue ces derniers mois. Lors de problèmes de sécurité, Facebook aura mis plusieurs semaines – voir mois – pour communiquer à travers son blog. Une situation qui risque de beaucoup desservir un réseau social considéré comme ringard par les plus jeunes.

Mots-clés facebook