Archos joue la carte de la sécurité avec le GranitePhone

Archos est visiblement inquiet pour la confidentialité de nos données. Il s’est effectivement associé à Sikur pour lancer un terminal axé sur la sécurité. Son nom ? Le GranitePhone, et il ne doit pas vous être totalement inconnu puisqu’il a été présenté pour la première fois à l’occasion du dernier Mobile World Congress. Oui, mais vous pouvez désormais le commander.

Je ne la connaissais pas avant d’écrire cet article mais Sikur est une entreprise qui a une solide réputation chez nos amis américains. Elle travaille effectivement dans le domaine de la sécurité des données et elle a développé pas mal de technologies spécifiques.

GranitePhone

Le GranitePhone joue la carte de la sécurité. A fond.

Le GranitePhone est donc le fruit de la collaboration entre ces deux entreprises et il est d’ailleurs propulsé par une plateforme très spécifique : Granite OS.

GranitePhone : la sécurité avant tout !

Il est doté d’une interface à la fois minimaliste et dépouillée, mais ce n’est pas vraiment ça le plus important. Non, car la plateforme a un autre atout dans sa manche. Elle chiffre toutes les données stockées sur le terminal et elle est en plus dépourvue de portes dérobées.

Mieux, Sikur a aussi beaucoup investi sur le « cloud » et l’utilisateur pourra aussi retrouver ses documents sur d’autres terminaux.

Et pour le chiffrement alors ? On manque malheureusement de détails de ce côté là.

Le GranitePhone n’est pas forcément un foudre de guerre mais il s’en sort assez bien avec un écran Full HD de 5 pouces, un processeur Snapdragon 615, un GPU Adreno 405 et 2 Go de mémoire vive. Le stockage atteint les 16 Go et le terminal est équipé d’un capteur de 16 millions de pixels et aussi d’une caméra frontale de 8 millions de pixels. Derrière, on a une batterie de 2 700 mAh et une puce 4G.

Bon, et le prix alors ? Il pique un peu puisque le téléphone est proposé à 849 $. Si l’aventure vous tente, vous pouvez toujours aller fouiner sur le site officiel du téléphone, à cette adresse.

En ce qui me concerne, je passe mon tour.

Mots-clés archos