Clicky

Assassin’s Creed : la licence fera une pause en 2019, assure Ubisoft

Alors qu’Assassin’s Creed Origins marquait, en 2017, le retour de la célèbre licence d’Ubisoft après une pause d’un an et l’arrêt des sorties annuelles pour la saga, l’annonce d’un nouvel opus pour l’automne 2018 semblait en contradiction directe avec les précédentes déclarations de l’éditeur. La question pendait donc au nez d’Yves Guillemot : Assassin’s Creed reprendra-t-il son rythme d’une sortie par an ? La réponse est claire… et elle est surtout négative.

Interrogé par Gamespot, l’intéressé assure que l’année 2019 sera une année sabbatique pour la franchise, après les lancements consécutifs de deux épisodes en 2017 et 2018. Pour autant, Ubi compte bien nous faire jouer à Assassin’s Creed Odyssey jusqu’en 2019, en lançant du contenu additionnel suffisamment riche pour nous maintenir immergés dans l’univers hellénique du titre le plus longtemps possible.

Interrogé par Gamespot, Yves Guillemot a confirmé qu’Assassin’s Creed prendra une pause bien méritée en 2019. Le temps pour Ubisoft de peaufiner l’opus qui sortira l’année suivante, en 2020.

« Sur [la licence] Assassin’s Creed, nous avons eu un jeu l’année dernière, nous en avons un autre cette année, mais nous n’aurons pas de nouvel épisode à part entière l’année prochaine », indique Yves Guillemot qui explique également pourquoi Assassin’s Creed Origins et Odyssey se suivent. « Nos équipes travaillaient séparément, donc nous avons deux jeux, l’un après l’autre, mais l’année prochaine nous n’en aurons pas« , assure-t-il une nouvelle fois.

La pause de 2016 ? Une mesure efficace selon Yves Guillemot

Questionné sur ce qu’il entend par l’absence de titre « à part entière » en 2019, Yves Guillemot répond : « Ce que nous aurons c’est beaucoup de contenu pour Assassin’s Creed Odyssey. L’équipe de développement veut apporter aux joueurs, de manière régulière, de nouvelles possibilités pour jouer. Donc quand vous achèterez le jeu cette année, vous pourrez y jouer pendant deux ans« .

Après l’échec plus ou moins cuisant d’Assassin’s Creed Syndicate (l’épisode londonien sorti en 2015), Ubisoft prenait la décision de laisser la série en jachère pour une année, et donc de laisser 2016 de côté pour revenir en 2017 avec des idées neuves. Une mesure saluée par la communauté, qui aura grandement contribué au succès public et critique d’Assassin’s Creed Origins, estime Yves Guillemot.

« [Ce délai supplémentaire] a offert à l’équipe l’opportunité de vraiment intégrer au jeu ce qu’ils voulaient. La communauté a répondu très positivement à cette décision et quand je vois ce que cela nous apporte avec Odyssey, je suis certain que les joueurs qui sont revenus pour Origins seront stupéfiés« .

Pour rappel, Assassin’s Creed Odyssey est toujours attendu pour le 5 octobre prochain sur Xbox One, PS4 et PC. Il nous ouvrira les portes de la Grèce antique et nous laissera incarner – au choix – un personnage principal masculin ou féminin. Une première dans la série.