Clicky

Assassin’s Creed Origins et Super Mario Odyssey se vendent bien en France

Nintendo et Ubisoft, compères depuis quelques mois au travers de certains titres cross-licences, peuvent être satisfaits des performances de leurs jeux stars pour cet automne 2017. Assassins’s Creed Origins et Super Mario Odyssey viennent en effet de se tailler une belle part du marché français (notamment) et ce dès leurs lancements respectifs.

Un excellent indicateur pour les deux éditeurs qui ont su prendre des risques sur leurs derniers titres, Assassin’s Creed Origins marquant le retour antique (et audacieux) d’une série en perte de vitesse, et Super Mario Odyssey, un virage notable dans le gameplay d’une licence dont les codes n’ont que peu évolués au cours de ses 32 années d’existence.

Assassins-Creed-Origins-Super-Mario

Ubisoft et Nintendo parviennent à se faire une place de choix sur le marché français en ce début novembre, avec Assassin’s Creed Origins et Super Mario Odyssey.

C’est en tout cas grâce aux indiscrétions du Monde Pixel, que l’on connait les chiffres de ventes approximatifs des deux titres en France. Ces derniers y réalisent actuellement de bien belles prestations, avec – dans un cas comme dans l’autre – des démarrages très satisfaisants. Une situation qui n’était pas gagnée d’avance à l’heure où les grandes franchises ne rencontrent plus systématiquement le succès attendu par leurs créateurs.

Assassin’s Creed Origins surpasse les ventes d’Unity et égale celles de Black Flag

Et le tout en seulement 5 jours de commercialisation, puisque les données recueillies par Le Monde ne concernent que le mois d’Octobre et que le titre est sorti le 27 octobre dernier (au même titre que son camarade de chez Nintendo).

On apprend notamment que le soft s’est écoulé  à 145.000 exemplaires physiques (donc sans prendre en compte les ventes de copies digitales). Il parvient ainsi à surclasser sans difficulté les 95.000 unités d’Assassin’s Creed Syndicate écoulées en deux semaines lors de sa sortie en 2015, mais aussi les 135.000 ventes réalisées par Assassin’s Creed Unity sur période équivalente. Si l’on prend en compte les ventes dématérialisées, il pourrait en outre déjà égaler les 155.000 copies d’Assassin’s Creed IV : Black Flag vendues sur la première semaine de commercialisation du titre, rappelle Le Monde.

À noter qu’Assassin’s Creed Origins reste toutefois en retrait par rapport aux 250.000 exemplaires d’Assassin’s Creed III vendus dans les premiers jours suivant le lancement du jeu sur Xbox 360 et PS3 en l’an de grâce 2012.

L’itération 2017 de la saga démarre par ailleurs un peu plus mollement en Grande-Bretagne qu’en France. Si le titre s’est classé en première place des charts durant la semaine de sa sortie, son volume de vente reste au niveau de celui de Syndicate chez les tuniques rouges, mais avec un « chiffre d’affaires supérieur, dopé par les versions limitées Gold et Gods, plus onéreuses » explique GfK Chart-Track dans un bref communiqué.

Super Mario Galaxy cartonne malgré des ventes cantonnées à une seule console…

Le titre de Nintendo profite pour sa part de 115.000 ventes au lancement, et ce sans compter les ventes de Bundles comprenant la Switch ou les téléchargements opérées depuis le store de la console. Une sacrée performance pour un soft qui n’est lancé que sur une seule et unique plateforme. Plateforme qui demeure qui plus est récente et modérément installée sur le marché en comparaison des consoles concurrentes.

À titre de comparaison Super Mario Odyssey est parvenu a faire mieux que The Legend of Zelda : Breath of the Wild qui s’était vendu de son côté à hauteur de 97.000 copies lors de son weekend de lancement en mars dernier.

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.