Astrologie Egyptienne : pour mieux vous connaître…

Les égyptiens savaient vivre, c’est évident ! Les dattes, le papier de lin, les pyramides, le chanvre, les filles à moitié nues prouvent bien que cette civilisation aura été l’une des plus avancées de notre histoire. Même qu’il nous reste beaucoup de choses à découvrir à leur sujet. Et justement, en parcourant un site de fille, j’ai découvert qu’ils croyaient aussi en l’astrologie et qu’ils avaient même inventé un remède miracle pour mieux apprendre à se connaître.

En effet, selon eux, tout individu dépend d’un dieu. Et ouais. Même qu’il nous est attribué en fonction du jour de notre naissance, ce qui est par ailleurs assez logique : le seul point commun entre tous les astrologues du monde, c’est qu’ils ont besoin de notre date de naissance pour prédire notre avenir. Oui, et aussi de notre numéro de carte bleue mais ça, c’est une autre histoire.

J’ai ainsi découvert que mon dieu à moi n’était autre que… Seth lui-même ! Si vous ne connaissez pas trop le sujet, il faut savoir que Seth est sans doute le pire dieu qu’on puisse avoir : c’est un enfoiré ambitieux qui ne pense qu’à semer le chaos tout autour de lui. Du coup, mon profil astrologique s’en prend un sacré coup derrière les oreilles, comme vous allez pouvoir le lire :

Vous ne devez pas associer “réussite” avec “écraser vos adversaire”. Vous avez un côté manipulateur, égoïste et stratégique. Vous êtes pret à tout pour réussir même à écarter vos amis qui vous font de l’ombre.

Une fois votre objectif atteint, vous en trouvez un autre immédiatement sans perdre de temps. Vous ne pouvez pas rester à rien faire, vous ne tenez pas en place: une vrai pile électrique.

Sympathique, hein ? Alors bon, c’est certain, je ne suis pas parfait, j’ai mes défauts, mais je ne pensais pas que j’étais à ce point une raclure. Il ne me reste plus qu’à espérer que mes anciennes copines ne viendront pas lire ce billet sinon je risque de m’en prendre vraiment plein la tête.

Ah oui, et avant que j’oublie, si vous avez envie vous aussi de savoir qui vous êtes (à vos risques et périls), il vous suffit d’aller lire le billet de Blabla de Filles, hein… Et oui, j’ai plein de sources différentes. Et non, je ne suis pas misogyne. Et oui, c’est un blog vraiment sympathique sur lequel on trouve plein de choses vraiment très chouette.

Via Blabla de Filles