Atlas, un exosquelette destiné au soin de la lombalgie chronique

Les personnes ayant une colonne vertébrale raide et un dos peu musclé sont généralement sujettes à des douleurs au niveau des lombaires. Ce phénomène peut être assimilé à un cercle vicieux car les personnes qui en souffrent ne peuvent pas se muscler convenablement à cause des douleurs. Il s’agit également d’une pathologie bien connue des sportifs, même de haut niveau. Jusqu’ici, ce problème a traditionnellement été calmé par la prise d’antalgiques.

Une start-up du nom de Japet Medical semble avoir trouvé une solution bien plus adéquate. Elle a inventé un dispositif se présentant sous la forme d’un exosquelette baptisé Atlas. Le mérite de cette innovation revient à deux jeunes entrepreneurs. Ils ont été choisis parmi les dix innovateurs français 2017 de moins de 35 ans par le MIT Technology Review.

Japet

Le produit se vend à quinze mille euros et il se décline en trois tailles. Les inventeurs estiment ce prix plutôt correct compte tenu des tendances du marché de l’exosquelette.

Atlas, un exosquelette pour soulager le dos

Le dispositif se présente concrètement comme deux ceintures. L’une d’elles assure une pression au niveau du bassin, notamment sur les crêtes iliaques. L’autre est placée au milieu du buste. L’appareil est équipé de deux paires de micromoteurs qui servent à relier les ceintures entre elles.

Atlas dispose de capteurs alimentés par une batterie. Ceux-ci servent à analyser le mouvement réalisé. En fonction ce dernier, des moteurs produisent de compression selon un time in et une localisation parfaits.

Pour l’instant, le marché ciblé est celui des centres de rééducation. Atlas est utilisé dans la rééducation de lombalgies chroniques de type discopathiques, avec des douleurs depuis plus de trois mois. La start-up prévoit toutefois d’en faire un dispositif médical en 2018.

Le futur de la rééducation de la lombalgie

Japet Medical a été fondée par Damien Bratic qui dispose d’une expérience en matière de neurostimulation du mal de dos. Son collègue, nommé Antoine Noël, a travaillé dans les exosquelettes. A l’occasion du CES 2017 à Las Vegas, Damien Bratic a affirmé qu’ « Atlas est le futur de la rééducation de la lombalgie. »

« Même si sa croissance est importante, le marché des exosquelettes tarde tout de même à se développer en raison des coûts exorbitants qu’ils représentent. » a noté le jeune entrepreneur. « Pour la rééducation des lombalgies, nous sommes actuellement les seuls à proposer un exosquelette dans le monde entier. » a souligné son associé.