Clicky

Attention, Bouygues Telecom va facturer les dépassements en data !

Bouygues Telecom tient visiblement à rentabiliser ses investissements dans le haut débit mobile. L’opérateur vient effectivement de modifier ses conditions d’utilisation et il va désormais facturer tous les dépassements en data. Et attention car ces nouvelles règles risquent de vous coûter très cher, surtout si vous consommez beaucoup de données.

Cette mesure concerne toutes les offres présentes au catalogue de l’opérateur et cela vaut ainsi pour les forfaits Sensation mais également pour les abonnements B&YOU. Tous les clients seront donc logés à la même enseigne, quelle que soit l’offre souscrite.

Nouvelles conditions Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a décidé de modifier ses conditions d’utilisation.

Elle sera mise en place le 15 février prochain. A partir de cette date, Bouygues Telecom va facturer au prix fort toutes les données consommées une fois la limite dépassée.

Les nouvelles conditions seront appliquées à partir du 15 février

L’opérateur a opté pour un système de calcul assez compliqué. S’il facturera chaque mégaoctet supplémentaire, les tarifs appliqués dépendront effectivement du forfait de base.

Les personnes abonnées à un forfait Sensation ou B&YOU comprenant deux heures de communication et 1 Go de données devront ainsi payer 0,05 € pour chaque mégaoctet supplémentaire, avec un plafond fixé à 500 Mo et une enveloppe globale de 25 €. Le débit sera réduit ensuite.

Les gros forfaits seront un peu plus épargnés puisque le mégaoctet sera facturé cette fois 0,01 € avec le même plafond, pour un maximum de 5 € supplémentaires par mois.

Si les clients de l’opérateur souhaitent éviter les surfacturations, ils pourront acheter des recharges supplémentaires. Les 500 Mo supplémentaires seront ainsi facturés 3 €.

La tarification appliquée dépendra du forfait utilisé

En outre, ils auront la possibilité de prendre contact avec le service client pour mettre en place une option de blocage. Dans ce cas, la connexion data sera automatiquement stoppée en cas de dépassement. Il sera aussi possible d’activer une option pour revenir sur un débit réduit en passant par l’espace client.

Tout est expliqué sur cette page mais l’option ne sera pas activée par défaut et ce sera donc à vous de le faire.

Bouygues Telecom prend un sacré risque en modifiant ses conditions d’utilisation et ces nouvelles règles risquent ainsi de ne pas plaire à tout le monde.

Les abonnés de l’opérateur risquent effectivement d’avoir de mauvaises surprises le 15 mars prochain, à la réception de la première facture. Le problème, dans l’histoire, c’est que les « petits » forfaits sont souvent utilisés par des adolescents et donc à un public qui n’est pas franchement sensibilisé à ce genre de choses. Manque de chance, ce sont eux les moins bien lottis.

Du coup, si vous avez des gens de votre entourage chez Bouygues Telecom, il pourra être judicieux de les informer de ces changements avant la date fatidique et donc avant la mise en place de ces nouvelles conditions.

Mots-clés bouygues telecom

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.