Attention, certains MacBook Pro 15 pouces sont désormais interdits de vol aux Etats-Unis

Apple a lancé peu de temps avant l’été un programme de rappel visant certains MacBook Pro 15 pouces, et plus précisément les modèles vendus entre septembre 2015 et février 2017. En cause, la batterie embarquée à leur bord, une batterie qui pourrait dans certains cas présenter des signes de surchauffe et de dégradation.

De son côté, la FAA a donc alerté les compagnies aériennes américaines, avec des recommandations qui ne feront pas que des heureux.

Apple n'a toujours pas réglé le problème de clavier des MacBook

Crédits pixabay.com

En effet, l’agence américaine en charge de la sécurité aérienne conseille tout bonnement aux agences de ne pas accepter les machines concernées par ce programme en cabine.

Le MacBook Pro 15 pouces en proie à un problème de batterie

Et il semblerait que l’appel ait été entendu puisque plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision d’interdire de vol les MacBook Pro faisant l’objet de ce rappel. C’est notamment le cas d’Air Transat, d’Air Italy, de Thomas Cook Airline ou encore de TUI Group Airlines.

Bien sûr, cette liste est loin d’être exhaustive. En réalité, d’autres compagnies aériennes risquent de prendre la même décision. La décision ne s’appliquera cependant pas aux machines dont la batterie a été remplacée.

L’Europe, de son côté, ne va pas aussi loin. En réalité, l’AESA recommande simplement d’interdire aux propriétaires d’une de ses machines de l’utiliser en vol, ou même de tenter de la charger.

En soi, on peut comprendre ces recommandations, mais on peut raisonnablement se demander si le personnel des aéroports aura matériellement le temps de vérifier le numéro de série de tous les MacBook Pro transportés par les passagers.

Plusieurs compagnies aériennes ont répondu à l’appel de la FAA

De son côté, TUI Group Airlines a évoqué une campagne d’annonces, sans donner beaucoup plus de détails. Une chose est sûre cependant, ces recommandations ne sont pas sans rappeler celles qui avaient suivi l’épisode du Galaxy Note 7.

Un Galaxy Note 7 qui avait lui aussi été interdit de vol sur la plupart des vols, y compris en Europe ou en France.

De votre côté, si vous avez un doute, alors sachez qu’il suffit de vous rendre sur cette page du site d’Apple pour vérifier si votre MacBook Pro est concerné par cette campagne de rappel. Et si tel est le cas, alors il sera peut-être préférable de suivre les recommandations du constructeur.

Mots-clés applemacbook pro