Etrangement, il est risqué de tuer une araignée avec un chalumeau

C’est bien connu, les arachnides n’aiment ni l’eau ni le feu. Partant de ce constat, certaines personnes ont pris l’habitude de chasser les araignées en utilisant des chalumeaux. Et bien sûr, cela finit généralement assez mal comme nous en avons récemment eu la preuve avec un nouveau fait divers survenu sur les terres californiennes.

Un fait divers qui a été massivement relayé dans la presse américaine.

Récemment à Fresno, en Californie, une maison a ainsi pris feu alors que son propriétaire tentait d’exterminer des araignées. Ce dernier a bien entendu tenté de se défausser, mais les pompiers sont convaincus que le chalumeau est la cause de l’incendie.

Ce que l’on sait de l’incendie de Fresno

Pour l’heure, l’enquête est en cours pour déterminer la cause réelle de l’incendie. Ce qui est sûr, c’est que le propriétaire de la maison avait déclaré la guerre aux araignées. Ces dernières étaient omniprésentes dans la propriété, en particulier sur le mur extérieur de la maison.

Si les pompiers croient que l’homme a causé lui-même l’incendie, c’est parce que cela arrive de plus en plus souvent.

Cette histoire a été couverte par Christina Fan, une journaliste de KFSN qui se trouvait sur les lieux. Elle a même filmé en direct sur Facebook la tragédie qu’elle décrit comme « l’un des incendies les plus étranges » qu’elle ait jamais connus. La vidéo de la journaliste a par la suite été partagée sur la page du service d’incendie de Fresno en guise d’avertissement.

Les dégâts de l’incendie

Christina Fan raconte que le deuxième étage et le grenier de la résidence étaient complètement calcinés. Ce sont des détails importants pour les enquêteurs comme pour l’assureur du propriétaire.

Sur Facebook Live, la vidéo a été partagée pour montrer au public les risques liés à l’utilisation du feu pour tuer des araignées, ou n’importe quel type d’insectes. L’année dernière comme en 2012, les pompiers américains ont eu affaire à des incendies accidentels similaires et il semblerait ainsi que de plus en plus de personnes aient recourt au feu pour tenter d’exterminer les araignées qui établissent leur campement chez eux.

Les Américains ne sont d’ailleurs pas les seuls à être confrontés à ce genre d’invasion. Comme l’a rapporté Midi Libre le mois dernier, sept classes d’école de Montpellier ont été obligées en raison de la prolifération d’araignées-loup, des araignées pouvant occasionner des démangeaisons et divers problèmes cutanés du même genre.

L’établissement concerné a rapidement réagi et les élèves ont pu regagner leur classe une semaine plus tard… sans que personne n’ait eu recours au moindre chalumeau.