Clicky

Au Japon, les fumeurs doivent se faire décontaminer avant de rejoindre un espace public

Au Japon, il existe une municipalité dans laquelle une période de décontamination est imposée aux fumeurs après chaque cigarette fumée. Concrètement, les fumeurs de la commune du centre du Japon doivent attendre environ quarante-cinq minutes après avoir terminé leur cigarette avant de pouvoir utiliser les ascenseurs à l’Hôtel de Ville.

Ces quarante-cinq minutes d’attente représentent la période de décontamination.

Cette mesure a été prise à Ikoma, dans la préfecture de Nara. Les fonctionnaires de cette ville ont reçu l’ordre soit de prendre les escaliers soit d’attendre quarante-cinq minutes avant de prendre l’ascenseur après leur pause cigarette tout en sachant que le bâtiment dans lequel ils travaillent fait cinq étages.

La mairie a introduit ce règlement pour lutter contre le tabagisme passif causé par l’air expiré par les fumeurs et inhalé par les non-fumeurs qui est particulièrement nocif dans les espaces clos.

Protéger les enfants et les femmes enceintes du tabagisme passif

Kosuke Izumi, un responsable du gouvernement municipal, a déclaré que cette mesure a été prise pour limiter les impacts négatifs du tabac sur la santé et, plus particulièrement, pour ne pas que le tabagisme passif n’atteigne les enfants ou les femmes enceintes.

Selon le responsable, cette mesure a été bien accueillie par les employés de la ville qui comprennent et acceptent les raisons de l’introduction de ce règlement bien que certains fumeurs acceptent cette mesure de mauvaise grâce. Monsieur Izumi n’est pas un fumeur, mais il pense que ce règlement peut susciter le scepticisme chez des personnes qui se demandent si celui-ci aura véritablement un impact positif.

Des règlements bientôt accompagnés de sanctions

La ville d’Ikoma n’en est pas à son premier règlement anti-tabac.

Elle a adopté d’autres mesures dont une sanction d’amende de 20 000 yens japonais, soit environ 150 euros, pour toute personne qui fumera aux alentours de la gare. Néanmoins, cette sanction n’entrera en vigueur qu’à partir du mois de juin 2018.

Le Japon se prépare déjà à accueillir les Jeux olympiques de 2020 de Tokyo. Pour ce grand événement, le pays compte redoubler d’efforts pour lutter contre le tabagisme. En octobre 2017, Piala Inc, située à Tokyo, avait commencé à accorder six jours de congé payé supplémentaires aux employés non-fumeurs. Ces derniers se sont plaints de travailler plus que les employés fumeurs qui prenaient beaucoup de pause-cigarette.

D’après l’Organisation Mondiale de Santé, le Japon compte 21,7% d’adultes fumeurs qui sont majoritairement des hommes et des personnes âgées. En comparaison, ce taux se monte à 32% de fumeurs en France avec une tranche d’âge qui se situe entre 15 à 85 ans.

Mots-clés japon

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.