Clicky

Au Japon, les morts aussi ont leur Pokémon Go

Pokémon Go a connu un succès fulgurant. Il n’a effectivement eu besoin que de quelques semaines pour fédérer une communauté fortte de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs. Depuis, le soufflé est un peu retombé mais le titre de Niantic reste une véritable source d’inspiration pour beaucoup de gens et c’est précisément ce que prouve cette étonnante histoire.

Ohaka Ryoshin, une entreprise de pompes funèbres située dans la préfecture de Chiba, s’est effectivement inspirée de Pokémon Go afin de créer une application assez surprenante du nom de Spot Message.

Spot Message

Spot Message, une application pour permettre aux vivants et aux morts de rester en contact.

Pour comprendre ce qui l’a poussé à lancer cette application, il faut commencer par se pencher sur l’histoire personnelle de son président.

Spot Message : la réalité augmentée au service du deuil

Yoshiyuki Katori, c’est son nom, était très proche de son oncle, un peintre travaillant dans la région. En 2008, une entreprise l’a contacté pour lui demander d’intervenir sur une structure située en hauteur. Il a accepté le contrat mais il a perdu l’équilibre durant l’intervention et il est tombé.

L’homme est mort sur le coup et sa disparition brutale a beaucoup traumatisé Yoshiyuki. Il le respectait beaucoup et il a donc commencé à lui rendre visite, sur sa tombe, pour lui parler de son quotidien et de ses problèmes personnels.

Un matin, il s’est dit que ce serait quand même réconfortant si son oncle pouvait lui répondre de temps à autres pour l’encourager.

C’est plus ou moins à ce moment que la réalité augmentée a commencé son essor, avec le lancement de titres comme Ingress ou comme Pokémon Go. Yoshiyuki a donc eu l’idée de développer – ou plutôt de faire développer – une solution reposant sur cette technologie afin de permettre à des personnes de rester en contact après la mort.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare, et plus si affinités

Spot Message fonctionne un peu sur le même principe que le dernier titre de Niantic, à ceci près que les monstres virtuels ont laissé leur place à des messages venant de proches ayant perdu la vie. Pour les afficher, il suffit donc de se rendre physiquement aux lieux associés à ces messages.

L’application est gratuite pour sa version de base et elle est disponible sur iOS et sur Android. Plutôt simple à utiliser, il suffit de la lancer et de se rendre à l’endroit de son choix pour enregistrer son message. Il sera possible de restreindre son affichage à une personne en particulier ou de le rendre public.

Attention cependant car dans cette version, les messages seront uniquement conservés pendant deux mois. Si vous n’avez pas l’intention de mourir tout de suite, il faudra donc souscrire à l’offre premium.

Cette dernière coûte un peu plus cher puisqu’elle est facturée 500 yens à l’achat et 500 yens de plus tous les mois, soit quelque chose comme 4,3 €. En souscrivant à cette formule, les utilisateurs pourront cependant agrémenter leurs messages avec des photos et des vidéos personnelles, mais aussi partager leurs contenus avec plus de 200 personnes.

Cette application peut sembler choquante ou d’un goût discutable mais il faut rappeler que les japonais n’ont pas le même rapport que nous par rapport à la mort.

Mots-clés insolitepokemon go

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.