Au Japon, l’iPhone est numéro un des ventes devant tous les modèles Android réunis

Actuellement, Apple connait de grosses difficultés pour écouler ses iPhone. Il faut dire que les derniers modèles sont assez décevants par rapport à la concurrence. Du côté de l’iPhone XR, commercialisé en octobre, l’appareil ne propose que peu de nouveautés tandis qu’un écran OLED n’est même pas proposé pour son prix, atteignant plus de 700 euros. Pour avoir accès à cette technologie d’écran, il faut se tourner du côté iPhone XS et iPhone XS Max – le second pouvant atteindre jusqu’à 1600 euros. Autant dire une somme excessive face à une concurrence chinoise à l’excellent rapport qualité/prix, proposant des technologies de pointe.

Résultat ? Des ventes en berne pour Apple du côté de pays comme l’Inde ou la Chine.

Mais un pays résiste malgré tout : le Japon. Canalys révèle aujourd’hui que l’iPhone domine le marché japonais, plus que tous ses concurrents Android réunis.

Le Japon reste une terre fidèle à Apple

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les Japonais ne se tournent pas du côté des smartphones de leur voisin, la Chine. Et encore moins du côté de Samsung, d’origine coréenne. D’après les chiffres du quatrième trimestre 2018 d’Apple, les Japonais se sont tournés massivement vers l’iPhone avec 56% des ventes, rien que ça ! Le modèle se retrouve même à dépasser tous les téléphones sous Android rassemblés.

C’est Sharp qui arrive en seconde position avec 9,8% des ventes (autant dire un énorme écart avec les 56% d’Apple), puis Sony avec 8,6% ou encore Samsung avec 6,8%. Autant dire que le numéro un mondial qu’est la firme coréenne est loin de connaître un grand succès au Japon.

Bien sûr, ce succès d’Apple n’est pas dû au hasard au Japon. La jeunesse raffole des smartphones de la firme tandis que le design des iPhone séduit, avec de belles finitions et l’iconique pomme au dos.

Les salaires sont également élevés au Japon, permettant aux acheteurs de se procurer sans souci un iPhone XS ou iPhone X.

Apple pourra donc continuer de profiter de l’énorme succès de l’iPhone au Japon pour contrebalancer avec l’échec cuisant en Chine ou encore en Inde. Depuis, la firme de Cupertino a revu ses stratégies pour conquérir ces deux territoires qui semblent inaccessibles face à sa politique premium.

Mots-clés appleiphonejapon