Clicky

Au Japon, un homme s’est marié avec un hologramme

Le Japon ne cessera décidément jamais de nous étonner. En octobre dernier, un homme de trente-cinq ans nommé Akihiko Kondo a épousé un hologramme. Les jeunes mariés ont ensuite effectué leur voyage de noces pendant le même mois. L’épouse du japonais est une chanteuse qui existe uniquement dans le monde virtuel : Hatsune Miku. Cette dernière a été matérialisée sous la forme d’un hologramme par Gatebox, une société spécialisée dans la réalité virtuelle et dans l’intelligence artificielle.

La mère d’Akihiko Kondo a refusé de venir au mariage. Par ailleurs, aucun membre de sa famille n’est venu soutenir le marié pendant son grand jour.

Selon Gatebox, la firme aurait déjà délivré plus de 3 700 certificats de mariage de ce type au cours des dernières années. En revanche, Kondo serait le tout premier à avoir organisé une véritable cérémonie de mariage.

Une cérémonie de mariage peu conventionnelle

Le mariage d’Akihiko Kondo a été célébré au cours d’une cérémonie pour laquelle il a déboursé deux millions de yens, soit plus de 15 000 euros. De son côté, Hatsune Miku était présente sous la forme d’une peluche faisant la taille d’un chat durant la cérémonie.

Notons toutefois que le mariage n’est pas légalement reconnu. Heureusement, ce petit détail ne pose aucun problème au marié. Par ailleurs, un certificat de mariage a été délivré par Gatebox.

Ce dernier a expliqué qu’il ne savait pas s’y prendre avec les femmes et qu’il est même tombé dans une dépression à cause d’une femme. C’est alors qu’il s’est rendu compte qu’il a toujours été amoureux de Miku-san.

Une vie de couple ordinaire

Hatsune Miku, la chanteuse aux grands yeux et aux cheveux turquoise se trouve dans tous les recoins de la maison d’Akihiko Kondo. Le japonais communique avec sa femme à partir d’une Gatebox, un dispositif à la hauteur de 2 500 euros qui matérialise la chanteuse virtuelle sous la forme d’un hologramme. Ce dernier est capable de prononcer quelques phrases telles que « bonne journée », « bonsoir », etc. Il peut également interagir avec certains appareils électroménagers.

« Je suis amoureux du concept Hatsune Miku mais je me suis marié avec celle que j’ai chez moi », explique le japonais. Selon lui, il mène une vie de couple marié ordinaire : sa femme le réveille le matin et le souhaite bonne journée avant qu’il ne parte travailler. Le soir, il l’avertit par téléphone avant de rentrer et elle allume les lumières. Et enfin, il dort avec la version en peluche de la chanteuse qui porte désormais une alliance autour du poignet.

Mots-clés insolitejapon