Au Japon, une entreprise veut créer des pluies de météores à la demande

Des scientifiques japonais viennent d’annoncer le lancement dans l’espace d’une fusée transportant un satellite qui aura pour mission de créer la première pluie de météores artificielle au monde.

Le microsatellite qui accomplira cet exploit a été lancé par une start-up basée à Tokyo. L’objectif de la start-up est de réaliser son premier spectacle céleste au-dessus de Hiroshima au début de l’année prochaine. Et cela marquera le début d’un nouveau « service d’étoiles filantes à la demande ».

Météore

Tout est en place pour le premier spectacle de pluies de météores en 2020

Le satellite a été embarqué à bord d’une petite fusée baptisée Epsilon-4, qui a été lancée récemment par l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA), depuis le centre spatial d’Uchinoura.

À bord de cette fusée se trouvent sept ultra-petits satellites qui permettront de mettre en œuvre diverses technologies « innovantes », a déclaré le porte-parole de la JAXA, Nobuyoshi Fujimoto. Et toujours d’après l’agence spatiale, tous les sept satellites ont été placés avec succès en orbite.

La société derrière le mini-satellite qui offrira le premier service d’étoiles filantes à la demande se nomme ALE Co. Ltd. Elle a choisi le printemps 2020 pour présenter son tout premier spectacle de pluies de météores au-dessus de Hiroshima. Le satellite d’ALE transporte en tout 400 petites balles dont la formule chimique est tenue secrète. Selon la société, cela devrait suffire pour 20 à 30 événements, chaque évènement devant impliquer jusqu’à 20 étoiles. Lancé à 500 kilomètres au-dessus de la Terre, le satellite descendra progressivement à 400 kilomètres pendant son orbite autour de la Terre au cours de la prochaine année.

Des spectacles mondiaux de pluie de météores à la demande

Après le spectacle de Hiroshima, ALE compte faire d’autres spectacles d’étoiles filantes à travers le monde. La société prévoit ainsi de lancer un deuxième satellite sur une fusée du secteur privé à la mi-2019. Ce qui devrait lui permettre de constituer dans l’espace un stock d’étoiles filantes pouvant être acheminé partout dans le monde. Les deux satellites seront programmés pour éjecter les balles dans la bonne direction, à la bonne vitesse et au bon endroit, et ils pourront être utilisés séparément ou en tandem.

Tout porte à croire que les météores artificiels d’ALE pourront changer de couleur, offrant ainsi de magnifiques spectacles d’étoiles filantes multicolores. De quoi amener les feux d’artifices à un tout autre niveau ! La start-up japonaise n’a pas révélé le prix d’une pluie de météorites artificielle, mais on imagine bien que ce ne sera pas donné.

Mots-clés espacejapon