Clicky

Autodesk DragonFly, pour créer des intérieurs en 3D…

Autodesk, ça vous dit quelque chose ? Normal, il s’agit de la boîte qui se trouve être à l’origine de logiciels comme 3D Studio Max, Maya ou encore AutoCad. Autant dire qu’ils ont de la bouteille, hein… Et justement, ils ont sorti voilà quelques mois de cela un service web plutôt intéressant qui vous permet de créer des intérieurs en 3D directement depuis votre navigateur. Même que ça s’appelle DragonFly et que c’est drôlement bien foutu…

Autodesk DragonFly : la page d'accueil du service

Autodesk DragonFly : la vue en 2D de votre maison

Bon, alors déjà, il faut préciser que DragonFly n’est pas tout jeune et qu’on en parle déjà depuis quelques mois. En ce qui me concerne, je l’avais déjà découvert à l’époque mais je n’avais pas pris le temps de lui consacrer un billet. Faut dire aussi, la bête est tellement complète qu’on ne sait pas vraiment par où commencer pour le présenter.

Très concrètement, DragonFly est un service web qui vous propose de créer l’habitation de votre choix. Tout démarre donc avec une vue en plan, sur laquelle vous pouvez zoomer à loisir et déposer tous les objets de votre choix : des murs, des pièces entières, des revêtements, des meubles, des télévisions, j’en passe et des meilleurs. Pour un peu on aurait presque l’impression de se retrouver dans les Sims, d’ailleurs. Oui enfin sans ces crétins de bonshommes qui passent leur temps à chier partout dans le salon.

Autodesk DragonFly : la vue en 3D

Question mesures, on peut dire qu’on est bien servi. En plaçant un objet dans le décors (porte, fenêtre, n’importe quoi d’autre), des ch’tites réglettes apparaissent et nous filent toutes les informations qui vont bien pour être le plus précis possible. Bon, n’étant pas moi-même architecte d’intérieur (je ne prends pas de coke, c’est une preuve), cette fonction ne m’a pas beaucoup touché mais c’est toujours bien d’en parler.

Une fois votre maison terminée, il vous suffit de cliquer sur un bouton pour la voir modélisée en 3D. C’est simple, direct, immédiat et ça pique même un peu les yeux tellement c’est rapide.

Evidemment, vous pouvez enregistrer vos créations pour les continuer ensuite ou bien accéder à la galerie très fournie des autres membres du service. Oui, même que cette dernière prouve à quel point il y a plein de gens au monde qui n’ont vraiment pas grand chose à faire. Non parce que bon, entre faire mumuse avec un service et modéliser un manoir, il y a un pas que nous serons sans doute nombreux à ne pas franchir.

Autodesk DragonFly : la galerie des utilisateurs

Très clairement, DragonFly fait partie de ces services qui ne manqueront pas d’impressionner vos amis et votre famille. Comme ça, lorsque votre femme vous gueulera dessus parce que vous passez trop de temps sur votre machine, vous n’aurez qu’à lui dire que c’est parce que vous êtes en train de concevoir votre future maison. Normalement, avec un argument comme celui-là, non seulement elle vous foutra la paix, mais elle fera en plus la vaisselle et la bouffe avec le sourire.

Pour le reste, avec une chambre d’enfant dans DragonFly en plus, vous devriez terminer la soirée en beauté. Si cela ne marche pas, je vous invite à changer de femme.

Mots-clés Designweb 2.0

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Sympa!!! Vive AUTODESK!!!!!!!!!!!!!

  • @Mrlours: J’étais sûr que ça te plairait ^^

  • nekomata

    C’est dangereux !

    Une heure dessus et hop, ta maison, ton appart te semblent trop petits, trop moches… :sad:

    « Hum, donc ici le home cinema… faudra demander au voisin de se barrer et casser le mur… »

  • J’ai envie de dire : « Cool que tu parle enfin un peu de CG et de 3D sur la FreddZZZZooonnneeee!!!!!!!! »

  • @nekomata: Bah, au prix du mètre carré (en tout cas dans mon coin), tu peux attendre avant d’avoir un Home Cinema. Et en attendant, tu peux toujours te faire un peu plaisir avec Dragon Fly ;)

    @Mrlours: Ouais ouais, je sais bien que t’aimerais voir plus de billets sur le sujet… :mrgreen:

  • Pingback: Tour du net #1 - Pour ne rien rater de l'actualité d'internet | Fealings - Pressentiments technologiques et Web 2.0()