Autriche : un autobus sans conducteur Navya a heurté un piéton dans la ville de Vienne

Le 18 juillet dernier, un autobus autonome de la startup Navya est entré en collision avec un piéton à Vienne en Autriche. Suite à l’événement, les autorités de la ville ont décidé de suspendre les deux bus de la société, toujours en période de tests, en attendant les résultats de l’enquête sur les éventuelles causes de l’accident.

Selon les informations, la victime serait une femme âgée de 30 ans. Bien que cette dernière n’ait subi que des blessures mineures, le constructeur automobile a décidé de procéder à une enquête approfondie pour savoir ce qu’il s’est réellement passé.

Crédit Pixabay

D’autre part, la société Navya a annoncé la suspension des tests en attendant la fin de l’enquête.

Quelle est la cause de la collision ?

Pour le moment, on ignore encore qui doit être tenu responsable de l’accident. Navya a cependant déclaré que la victime avait été vue par des témoins en train de regarder son téléphone quand elle a traversé la rue.

Il semblerait aussi qu’elle avait des écouteurs et avançait contre le côté du bus. Quant à ce dernier, il roulait à environ 12 km/h quand il a heurté le genou du piéton.

Navya prend très au sérieux cet incident même si les blessures de la jeune femme ne sont pas graves. Selon le porte-parole de la startup, ses experts sont en train d’analyser les données sur l’incident pour comprendre le déroulement des événements. L’entreprise publiera ainsi un rapport final à l’issue de l’enquête.

Tests et accidents

Depuis un certain temps, Navya effectue des essais et des tests sur ses autobus autonomes dans plusieurs villes du monde. Pour le cas de Vienne, les tests ont commencé tout récemment, le 6 juin dernier. La startup faisait des essais sur deux bus autonomes avec à leur bord un conducteur de secours.

Quel que soit le motif de l’accident, ce dernier risque de susciter encore plus la méfiance des citoyens ainsi que celle des responsables de la réglementation de la conduite autonome. D’ailleurs, le secteur a encore une assez mauvaise réputation surtout depuis qu’un véhicule autonome de Uber a eu un accident ayant coûté la vie à un piéton en 2018.

Dans tous les cas, les causes de l’accident seront bientôt connues une fois l’enquête terminée. Reste à savoir quelles dispositions Navya prendra en fonction de ces résultats.