Aux Etats-Unis, un conducteur a été vu en train de jouer à Pokémon Go… avec 8 téléphones différents

La semaine dernière, un agent de police a repéré un véhicule immobilisé sur un accotement de la route 518 en direction de Burien, près de l’aéroport international de Seattle-Tacoma. Le stationnement sur cet endroit n’est acceptable que s’il s’agit d’un cas d’urgence.

Le sergent Kyle Smith, de la patrouille de l’État de Washington, s’en est alors approché, car il pensait que la voiture était en détresse.

Crédits Pixabay

Le policier a été surpris en y voyant un conducteur en train de jouer à Pokemon Go. De plus, celui-ci jouait sur huit différents smartphones. Les appareils étaient tous allumés et disposés sur une mousse bleue personnalisée. Le conducteur n’a pas été identifié ni verbalisé. Kyle Smith lui a simplement ordonné de poser les smartphones à l’arrière et de poursuivre sa route.

Kyle Smith a pris une photo des huit smartphones. Ensuite, Rick Johnson, un agent d’information publique de la patrouille de l’État, a publié l’image sur Twitter pour qu’elle serve de leçon.

Il est reparti avec huit distractions en moins

« Le conducteur a accepté de mettre les téléphones à l’arrière et a continué son trajet avec 8 distractions en moins », peut-on lire en commentaire de la photo publiée par Rick Johnson.

Toutefois, de nombreux internautes ont trouvé que la sanction n’a pas été suffisante à l’égard d’un comportement aussi imprudent. L’un d’eux a écrit que, s’il était à la place de l’agent, il lui aurait collé une amende. Un autre a laissé comme commentaire : « Je l’aurais fait se tenir debout sur un viaduc avec un chapeau d’âne et une pancarte où il est écrit : j’ai conduit en jouant à Pokémon Go sur huit appareils ».

Kyle Smith l’aurait laissé partir du fait que la voiture était immobile lorsqu’il l’a surpris.

Un vélo équipé de onze smartphones

À titre de rappel, Pokémon Go est une variante des jeux Pokémon sur consoles. Ce jeu vidéo mobile de type freemium est basé sur la localisation massivement multijoueur en réalité augmentée.

L’objectif est de chasser des créatures virtuelles dans des environnements capturés par l’objectif photo/vidéo du smartphone.

Il n’y a pas si longtemps, le jeu était tellement populaire qu’il était devenu un phénomène de société. Aujourd’hui encore, de nombreux fans y passent la majeure partie de leur temps. Un Taïwanais de 70 ans, par exemple, passe sa vie à se balader sur un vélo équipé de onze téléphones. Son but est de capturer le plus de créatures possible. Ce mode de vie assez singulier lui a valu le surnom d’« Oncle Pokémon ».

Mots-clés pokemon go