Clicky

Avec Dell, Google lance un Chromebook pensé pour les entreprises

Les entreprises n’ont pas les mêmes besoins que les particuliers en ce qui concerne l’informatique et, jusqu’à maintenant, très peu d’entre elles étaient prêtes à passer à un parc utilisant des Chromebook, préférant plutôt à Google d’autres comme Microsoft ou Apple. Mais le géant de la recherche compte bien faire changer les choses.

En effet, Google lancera dans un mois un tout nouveau Chromebook. Fabriqué par Dell, il aura la particularité, comparé avec les précédents ordinateurs Chrome OS, d’être entièrement pensé pour les entreprises. Mais ces dernières sont-elles seulement prêtes à franchir le pas vers Chrome OS ?

Un Chromebook pour les entreprises

Un Chromebook pour les entreprises

Côté spécifications, ce nouveau Chromebook n’est pas le dernier. Il dispose d’un écran de 13,3 pouces, tactile ou non, affichant une image Full HD d’une résolution de 1 920 × 1 080 pixels. Sous le capot, on y retrouve un processeur Intel de cinquième génération, variable selon la version choisie.

Avec une batterie capable de tenir plus de douze heures, ce Chromebook est également pensé pour être transporté partout, son poids aidant également puisqu’il n’est que de 1,47 kg environ.

Selon les besoins des entreprises, l’achat de ce Chromebook pourrait s’avérer plutôt intéressant côté portefeuille puisque les prix démarrent à 399$ et sont plafonnés à 899$ pour les plus puissantes versions.

Avec des écoles et quelques noms comme Netflix ou Starbucks qui utilisent déjà les Chromebook, Google pense que ses ordinateurs sont prêts à une propagation plus importante dans le monde de l’entreprise.

Cependant, le problème de Chrome OS reste toujours le même : les applications qui manquent. Pour tenter de régler ce problème, ce nouveau Chromebook va proposer de la virtualisation pour faire par exemple tourner des applications Windows. Mais les performances seront-elles au rendez-vous ?

Autant de questions auxquelles seules les entreprises concernées pourront répondre. Google ne lançant qu’un seul ordinateur de la sorte pour le moment, le géant ne prend pas trop de risques, mais le fait que les entreprises boudent Chrome OS pourrait cependant avoir un impact négatif sur l’image du système d’exploitation.

Via

Share this post

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.

  • Pingback: Chromebooks en entreprise : Dell accompagne l'effort de Google - Mes Actus()

  • Jiajo

    Partout ou il y a de la virtualisation, c’est qu’il y a un manque.
    Le chromebook d’aujourd’hui correspond a une demande, mais clairement refroidi un paquet d’autres personnes. Et si je dois faire tourner Photoshop sur un truc de virtualisation sur un chrome OS, pourquoi ne pas prendre Windows directement…
    Ils ont décidé de ne pas faire un vrai os, il faut qu’ils restent jusqu’au bout sur cette cible qui peut s’en contenter, ou sinon, qu’ils créent un vrai os, ils en ont les moyens.

    • J’aime bien Chrome OS mais quitte à choisir une solution nomade, j’irais plutôt lorgner du côté des petites machines hybrides. Tu en as qui sont proposées à des tarifs très compétitifs maintenant.