Clicky

Avec Orion, Leap Motion place la réalité virtuelle au creux de nos mains

Leap Motion vient de lever le voile sur un nouveau produit qui pourrait tout changer. Grâce à Orion, les personnes s’immergeant dans des univers virtuels vont effectivement pouvoir interagir avec leur environnement. Mieux, elles seront même en mesure de les toucher du bout des doigts.

La réalité virtuelle est très en vogue en ce moment et elle devrait encore prendre un peu plus de galon dans les semaines et dans les mois à venir avec le lancement de l’Oculus Rift, du HTC Vive ou même du PlayStation VR.

Leap Motion Orion

Leap Motion veut nous aider à atteindre de nouveaux mondes.

Grâce à ces casques, nous allons tous pouvoir nous immerger dans les univers virtuels de notre choix et vivre des expériences à la fois uniques et saisissantes.

Avec Orion, nous allons pouvoir toucher les univers virtuels du bout des doigts

Leap Motion, lui, souhaite renforcer l’immersion de l’utilisateur et la petite entreprise américaine a donc travaillé sur une technologie assez particulière.

En s’appuyant sur des capteurs et sur de puissants algorithmes, Orion va nous permettre de nous servir de nos mains pour interagir avec des environnements virtuels sans avoir besoin de s’appuyer sur une manette ou sur des gants spécifiques.

Pour parvenir à ses fins, Leap Motion a commencé par concevoir un boitier regroupant une batterie de capteurs. Il faudra le placer sur le casque, et plus précisément sur sa visière.

L’entreprise n’a pas détaillé sa fiche technique mais on sait qu’il intègrera des caméras et des capteurs de mouvements. L’appareil sera donc en mesure de repérer la position des mains et des doigts de l’utilisateur dans l’espace.

Derrière, les ingénieurs de la société ont aussi développé un programme pour interpréter chaque geste. La démonstration que vous trouverez à la fin de l’article vous donnera une bonne idée des possibilités offertes par Orion.

Le SDK est disponible !

Grâce à lui, l’utilisateur pourra par exemple créer des cubes et d’autres formes géométriques mais aussi les empiler et les contrôler à distance, comme un véritable petit Jedi numérique.

Cette technologie est très prometteuse mais il reste encore de nombreuses inconnues dans l’équation. Et la vraie question, finalement, c’est de savoir si Orion sera capable de détecter les mouvements de nos mains en temps réel et sans latence.

Si c’est le cas, alors la techno ne devrait avoir aucun mal à trouver sa place sur le marché.

Fait intéressant, Orion est aussi compatible avec les précédents capteurs produits par l’entreprise et cette dernière propose en plus un SDK complet à l’intention des développeurs.

Pour le télécharger et pour accéder à la documentation qui l’accompagne, il suffit de suivre ce lien.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.