Avec son Pixel 2, Google moque Apple… et le fait bien

Sport par excellence des années 2010, le trolling se répand un peu partout sur la toile… et fait de plus en plus son entrée dans les conférences de presse tenue par les grandes firmes de la Tech. C’est ainsi que Google a dernièrement trollé dans les règles de l’art son concurrent de Cupertino.

Profitant de la présentation de ses Pixel 2 et Pixel XL 2, le géant de Mountain View n’a en effet pas hésité à taper allègrement sur les doigts d’Apple tout en mettant naturellement en avant ses propres terminaux. Comme disait l’autre, c’est de bonne guerre, et en l’état c’est même assez drôle… (enfin à condition de ne pas être un fanboy d’Apple, bien évidemment).

Troller son concurrent c’est bien, le troller en faisant rire son auditoire, c’est mieux, et c’est ce qu’a réussi à faire Google lors de sa présentation du Pixel 2.

Sans forcément les prendre dans leur ordre chronologique, nous vous proposons donc un classement des 5 meilleures vannes que Google a faites lors de sa dernière conférence en date.

De l’Art de chambrer ses concurrents directs

Number 5 – « Donc, vous avez ajouté un deuxième capteur c’est ça ?! Pas besoin ».  Google n’a pas hésité à railler Apple sur sa récente envie de proposer deux modules photo, notamment sur son iPhone X. Un troll qui pourrait toutefois s’étendre à la majorité des constructeurs actuels, les doubles capteurs arrière étant particulièrement à la mode…

Number 4 – « Les propriétaires de Pixel prennent deux fois plus de photos que les propriétaires d’iPhone, et stockent en moyenne 23 Go de contenus par an sur le cloud. S’ils devaient utiliser iCloud, ils occuperaient la totalité de leur espace gratuit en à peine trois mois ». Autre charge de Google cette fois en direction d’iCloud, le service de stockage à distance de la firme de Cupertino. Tout en faisant passer Apple pour des radins (seulement 5 Go de stockage gratuit sur leur service), Google met en avant son propre Cloud, gratuit et pratiquement illimité.

Number 3 – « Sentez-vous libre de choisir n’importe lequel des Pixel 2. Ils proposent la même expérience utilisateur. Nous ne réservons pas les meilleures fonctions au grand modèle ».  Mario Queiroz (Vice président produits chez Google) n’a pas hésité à rappeler que la grande spécialité d’Apple était de réserver les meilleures fonctionnalités à leur modèle le plus cher (iPhone X dans le cas présent). Chez Google on ne mangera pas de ce pain-là (du moins pas cette année), les deux Pixel 2 profitant l’un comme l’autre des mêmes features.

Number 2 – « La majeure partie des nouveaux utilisateurs de Pixel pourront transférer leurs fichiers depuis leurs vieux téléphones en moins de 10 minutes. Y compris toutes leurs photos, leurs applications… et même leurs iMessages ». Une pique qu’il est inutile de détailler, mais qui a tout de même été lancée par Mario Queiroz alors qu’un iPhone était affiché à l’écran en guise de « vieux téléphone ». Et paf !

Number 1 –  Certainement la remarque la plus drôle de la soirée de présentation des Pixel 2 et Pixel XL 2 a en juger par les rires et applaudissements entendus dans la salle de conférence. Google s’est ouvertement moqué des nom choisis par Apple pour ses différents coloris. Les Pixels seront pour leur part proposés en trois variantes de couleurs « Une Sorte de Bleu, Juste Noir et Clairement Blanc« , comme si ça ne suffisait pas, Mario Queiroz ajoute « On adore choisir des noms de couleurs !« . De notre côté on adore.

Inutile de préciser que Google pourrait bien s’exposer à de futures remarques rigolardes de la part d’Apple, ou même de la presse. Certains journalistes ayant déjà critiqué la firme de Mountain View pour le design de ses nouveaux terminaux, jugé trop similaire au look des premiers Pixel.

D’autre part, comme le rappelle Cécile Bolesse pour 01Net, Google avait moqué Apple et la suppression de la sortie Jack l’an dernier, pour finalement en faire de même cette année avec ses Pixel 2.

Après tout, un troll sans une pointe de mauvaise foi n’est pas un troll