Clicky

Azuma Hikari, l’épouse holographique dopée à l’IA

Azuma Hikari n’est pas le nom d’un énième personnage d’anime, mais une épouse holographique virtuelle propulsée par une intelligence artificielle spécialement développée pour l’occasion. Et attention, car sa production en série va bientôt démarrer.

Imaginée par l’entreprise nippone Gatebox, ce produit pas tout à fait comme les autres a été spécialement pensé pour les hommes célibataires vivant seuls et se trouvant à la recherche d’une compagnie féminine.

Azuma Hikari

Ce n’est pas une révélation, mais le Japon est confronté depuis plusieurs années à un déclin de sa population.

Le Japon confronté au déclin de sa population

En 2016, l’Institut national japonais de la population et de la sécurité sociale avait ainsi révélé que les Japonais âgés entre 18 et 35 ans avaient de moins en moins de rapports sexuels. Plus étonnant encore, 42 % des hommes et 44 % des femmes interrogés avaient reconnu être vierge.

À l’époque, Shinzo Abe, le Premier Ministre, avait même mis en place des réductions d’impôts pour les couples mariés afin de tenter de renverser la tendance.

Ce problème n’est pas nouveau et cela explique en partie pourquoi l’industrie du divertissement pour adultes fonctionne aussi bien dans l’archipel nippon.

Gatebox a pleinement conscience de l’ampleur du problème. La société travaille en effet depuis plusieurs années sur un produit pensé pour les hommes célibataires en mal d’attention : le Vinclue.

Ce produit, dont le développement a démarré en 2016, se présente sous la forme d’un tube transparent assez massif, un tube dont les dimensions se rapprochent un peu de celle d’un HomePod.

Le Vinclue n’a cependant pas la même fonction et il n’a pas été conçu pour diffuser de la musique ou pour vous permettre de contrôler votre installation domotique.

Une épouse virtuelle pour les hommes célibataires

En réalité, le cylindre abrite Azuma Hikari, un avatar holographique doté de traits féminins, des traits assez proches de ceux des héroïnes présentes dans les mangas et les animes. D’après Gatebox, cette fille virtuelle est capable de communiquer avec son propriétaire – désigné par le terme de « maître » – et elle a pour principale fonction de se substituer aux épouses faites de chair et de sang.

L’idée, c’est en effet de fournir une compagnie aux hommes célibataires souffrant de leur solitude.

Il y a plus intéressant. Le Vinclue est équipé d’un haut-parleur stéréo, d’une caméra, d’un microphone, de capteurs de suivi, de capteurs de luminosité ambiante et de capteur d’humidité et de température, mais aussi d’une puce spécialement optimisée pour l’intelligence artificielle.

Selon son inventeur, ces particularités permettront ainsi à Azuma de « comprendre » son environnement et d’interagir de manière plus réaliste avec son propriétaire. L’épouse virtuelle pourra ainsi reconnaître le visage ou la voix de son « mari », mais aussi d’exprimer ses émotions.

Reste que le produit n’est pas donné. Gatebox s’apprête en effet à lancer la production en série de son épouse virtuelle et cette dernière sera proposée à 150 000 yens, soit à quelque chose comme 1200 €.

En outre, ses futurs propriétaires devront aussi souscrire à un abonnement mensuel de 1500 yens (12 €) afin de bénéficier des mises à jour de l’avatar virtuel.

Quant à savoir si cela suffira à relancer le taux de natalité du Japon, c’est un tout autre débat.

Mots-clés insolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.