Bande-Annonce : la Planète des Singes, les origines

La Planète des Singes, c’est une vraie réussite à la française. Faut dire aussi que le roman de Pierre Boulle date de 1963 et qu’il a été depuis adapté maintes fois, aussi bien à la télévision qu’au cinéma. La classe internationale, donc. Yep, et ce n’est sans doute pas prêt de finir parce qu’un nouveau film est attendu pour le 10 août prochain : la Planète des Singes, les origines. Et comme son nom l’indique si bien, il mettra l’accent sur tout ce qui s’est passé avant que les singes ne prennent le contrôle du monde libre. Brrrr…

Si l’on en croit la Wikipédia, l’histoire originelle de la Planète des Singes se déroule dans un autre univers que le notre. Des astronautes débarquent ainsi sur une planète nommée Soror et ils se rendent très vite compte que l’espèce humaine y est dominée par de vilains singes. Des singes qui pensent d’ailleurs que l’être humain n’est rien de plus qu’un animal, forcément. Au fil des saisons, le narrateur du livre va leur prouver le contraire et il finira même par repartir pour la planète Terre. Manque de bol pour lui, il constate rapidement que les singes ont aussi pris les commandes de la Grande Bleue. Pas de bol, pour Pierre Boulle, c’est une histoire de destin.

Mais pas pour le film éponyme paru en 1968. Cette fois, le destin n’a absolument rien à voir là dedans, c’est en réalité une terrible guerre nucléaire qui permet aux méchants Singes de prendre le contrôle du monde libre et de botter les fesses de l’espèce humaine. Notons d’ailleurs que ce film va un cran plus loin en mettant tout simplement en avant l’extinction pure et simple de notre espèce. C’pas cool, c’est sûr, mais on l’avait bien cherché et puis Paco Rabanne nous avait même mis en garde donc nous n’avons aucune excuse.

Dans le prochain film à venir et qui portera sur les origines de la Planète des Singes, il n’est question ni de destin ni d’apocalypse nucléaire. Comme on peut le voir dans la vidéo qui accompagne cet article, c’est en effet un chercheur qui se trouve être à l’origine de tout. Un chercheur qui souhaitait simplement vaincre la maladie d’Alzheimer et qui va tester sa solution sur un singe nommé Caesar. Inutile de préciser que le remède va un peu trop bien marcher et que notre gentil primate va du coup lever une armée de gorilles et de chimpanzés pour nous botter les fesses. Okay, dit comme ça, ça semble franchement tiré par les cheveux mais c’est aussi ça la magie d’Hollywood.

Toutefois, ce que l’on peut noter, c’est que les effets spéciaux du film ont été réalisés par l’agence Weta Digital. Tu ne les connais pas ? Et pourtant, ce sont ces gars-là qui ont géré les effets spéciaux d’Avatar. Clair que quand tu vois la tronche du singe, tu comprends tout-de-suite qu’il maitrise bien leur sujet. Ils ont vraiment poussé l’effet très loin et le résultat semble franchement très intéressant. Sans déconner, hein, Caesar est nettement plus expressif que notre Loana nationale alors qu’il n’a rien de réel…

 
« La Planète des Singes : Les Origines (Rise of… par Lyricis

 

 

Via

Mots-clés filmtrailervidéo