Batagaï, le cratère qui va nous permettre d’en apprendre plus sur l’histoire de la Terre

Batagaï est une petite ville située en Sibérie orientale, à quelques kilomètres à l’est du fleuve Iana. Elle compte à peine quelques milliers d’habitants mais elle est connue pour son gigantesque cratère, un cratère qui va nous en apprendre plus sur l’histoire de notre planète et qui nous donne aussi une idée de l’impact réel du réchauffement climatique sur notre belle planète.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le cratère de Batagaï n’est pas un véritable cratère. Il n’est pas né de la collision d’une météorite avec notre planète, mais plutôt d’un affaissement de son sous sol.

Cratère Batagaï : image 1

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce cratère n’a pas été formé par l’impact d’un astéroïde.

D’après les informations dont on dispose, la zone aurait commencé à se former dans les années 60 suite à l’abattage de plusieurs arbres situés dans la forêt.

Le cratère de Batagaï aurait commencé à se former dans les années 60

Suite à plusieurs glissements de terrain, de profondes fissures se seraient en effet formées à cet endroit, exposant du même coup le pergélisol. La hausse des températures de la région aurait alors entraîné la fonte de cette partie du cryosol, provoquant par la même occasion l’effondrement d’une partie de la forêt.

Des inondations majeures en 2008 auraient ensuite amplifié le phénomène et la zone s’enfoncerait ainsi d’une quinzaine de mètres chaque année.

Les habitants de la région sont très inquiets, bien sûr, d’autant qu’ils entendent parfois des bruits sourds venant du cratère. Certains d’entre eux pensent même que la fosse est un passage vers un monde souterrain mais les chercheurs et les scientifiques ne sont pas du tout de cet avis.

C’est même tout le contraire car ils considèrent cet endroit comme un laboratoire naturel à part entière. En s’effondrant sur elle-même, la zone a effectivement fait apparaître de nombreuses strates de sédiments, donnant par la même occasion un aperçu de l’histoire de notre planète.

Un vrai laboratoire naturel à part entière

D’après les dernières études menées par le professeur Julian Murton, un chercheur travaillant pour l’Université de Sussex, les couches les plus profondes auraient en effet un peu plus de 200 000 ans.

Dans ce contexte, il pense qu’il suffira de croiser les données obtenues sur place avec celles du Groenland, de la Chine et de l’Antarctique pour mieux comprendre la formation de notre planète.

Son équipe a d’ailleurs collecté plusieurs échantillons sur place afin de pouvoir lancer de nouvelles analyses. Grâce à elles, les spécialistes devraient être en mesure de retracer l’histoire de la région.

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que des scientifiques sont confrontés à un tel phénomène. Des failles similaires sont en effet apparues ces dernières au Canada mais elles ne sont pas aussi profondes car le pays est moins exposé au réchauffement climatique.

A noter que plusieurs fossiles ont été découvert dans le cratère de Batagaï, des fossiles comme des poulains, des bisons et même des élans et des mammouths.

Cratère Batagaï : image 2 Cratère Batagaï : image 3 Cratère Batagaï : image 4

Mots-clés géologieinsolite