Battlefield V : des infos en pagaille

EA a tenu une conférence de presse hier afin de présenter Battlefield V aux yeux du monde. L’éditeur n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié et les annonces se sont ainsi enchaînées à un rythme très soutenu.

Attendu pour le 19 octobre prochain, ce nouvel épisode aura une structure narrative un peu différente et organisée en chapitres. L’un d’entre eux se focalisera sur la chute de l’Europe face au rouleau compresseur nazi, un autre sur l’expansion allemande. L’idée était principalement de nous faire vivre le conflit de la Seconde Guerre mondiale de plusieurs points de vue.

Battlefield V

EA a également profité de l’occasion pour annoncer le grand retour du mode Operation avec une ou deux nouveautés à la clé.

Battlefield V, un lancement prévu pour le 19 octobre

Cette fois aussi, l’action se déroulera en chapitre et elle s’étendra sur quatre cartes correspondant chacune à une journée bien précise. Les résultats obtenus sur chaque carte influeront sur les cartes suivantes et les vainqueurs d’une étape auront donc droit à des bonus.

La coopération sera également de la partie, au travers d’un mode baptisé Combined Arms, un mode permettant à quatre joueurs de se regrouper pour participer à des missions variées.

Toujours au rayon des modes, Battlefield V marquera aussi le retour du mode War Stories, un mode permettant aux joueurs de participer à une série de plusieurs missions se déroulant à des endroits moins connus.

Bien sûr, les modes habituels seront toujours présents.

EA a également apporté le plus grand soin au gameplay en introduisant de nouveaux mouvements. Il sera notamment possible de glisser sur le sol en tirant sur les ennemis ou même… de modifier les bâtiments des cartes pour les rendre plus résistants aux assauts ennemis. Les véhicules seront aussi présents et il faudra en plus s’attendre à une importante variété d’armes et d’équipements, tous issus du conflit.

Des modes, des fortifications et pas mal de bricoles en plus

Battlefield V proposera aussi un nouveau système de classes. Il sera ainsi possible de créer plusieurs personnages et de les appeler sur le champ de bataille pour nous prêter main-forte.

Les membres d’une escouade pourront également tous réanimer un allié tombé au combat et même le traîner pour le mettre à l’abri. Le médecin pourra pour sa part ranimer n’importe quel allié sans aucune distinction. Les munitions seront aussi moins conséquentes au début de la mission et il faudra donc faire appel aux services de la classe soutien pour récupérer quelques balles supplémentaires, ou se rendre aux stations de ravitaillement disposées sur les cartes.

EA a également lourdement insisté sur le fait que ce nouvel opus sera bien plus narratif que le précédent. En outre, si l’éditeur a choisi d’aborder le conflit depuis différents points de vue, c’est aussi pour offrir une vision d’ensemble aux joueurs et renforcer ainsi l’immersion. Le titre les emmènera ainsi sur les routes françaises, certes, mais également à Rotterdam ou en Afrique du Nord.