Clicky

Baudouin IV, l’étonnant roi lépreux de Jérusalem

Baudouin IV de Jérusalem, surnommé le Lépreux, a vécu de 1161 à mars 1185. Fils d’Amaury Ier de Jérusalem, issu de sa première union avec Agnès de Courtenay, il fut roi de Jérusalem de 1174 à 1185. Baudouin IV a contracté la lèpre à une époque où cette maladie était considérée comme une condamnation à mort, ainsi qu’un ticket pour l’ostracisme social.

Mais malgré cela, il est devenu le roi de Jérusalem et un héros pour son peuple.

Baudouin IV

Un tragique destin pour un jeune prince

Avant la découverte (relativement récente) du remède contre la lèpre, être diagnostiqué avec la maladie était l’équivalent d’une condamnation à mort. Les victimes de la lèpre étaient non seulement condamnées à une mort lente et douloureuse, mais elles étaient aussi rejetées par leurs communautés qui les considéraient comme « impures ».

Les malades étaient chassés et exilés dans des colonies de malades et de mourants, de peur qu’ils ne contaminent les autres. Mais au 12ème siècle, un jeune roi frappé par la lèpre nommé Baudouin IV a réussi à changer son destin.

Né en 1161, fils du roi Amaury Ier de Jérusalem, le jeune prince Baudouin a montré les premiers signes de la maladie redoutée à l’âge de neuf ans. Mais le garçon fut protégé par sa position royale. À une époque où les rois étaient considérés comme désignés par Dieu, la cour des Francs ne l’obligea pas à vivre en exil. En dépit de son affliction, le jeune prince faisait preuve d’une grande finesse d’esprit et était un cavalier très habile. Après la mort prématurée de son père en 1174, Baudouin se trouva catapulté sur le trône.

L’enfant malade de 13 ans devint ainsi roi de Jérusalem.

Un roi lépreux à la volonté de fer

À une époque où les rois étaient censés se battre sur les lignes de front, le roi Baudouin IV ne laissa pas sa maladie horrible entraver ses fonctions royales. Bien qu’il ne pouvait tenir les rênes de son cheval que d’une main, Baudouin prit la tête de l’armée franque et mena ses hommes contre les forces musulmanes lors de la bataille de Montgisard en Égypte, où ils portèrent un coup inattendu au sultan.

La victoire de Baudouin IV fit de lui un héros aux yeux de son peuple.

Mots-clés histoire