BBM : lancement sur Android le 21 septembre, et sur iOS le 22 septembre

Bonne nouvelle pour ceux qui l’attendaient de pied ferme, BBM arrivera sur Android et sur iOS le 21 et le 22 septembre prochain, soit dans deux ou trois jours. Merveilleux, non ? Certes, mais il faut avouer que BlackBerry arrive quand même un peu après la bataille, et sur un marché particulièrement encombré. Attention cependant à ne pas le sous-estimer car son outil ne manque pas d’intérêt pour autant. Et si vous voulez en savoir un peu plus à son sujet, et bien vous êtes au bon endroit puisque nous allons passer en revue certaines de ses fonctionnalités phare.

Comme son nom l’indique, BlackBerry Messenger se positionne comme un outil de messagerie instantanée. Son objectif est donc des plus simples, il s’agit tout bonnement de permettre aux mobinautes d’échanger facilement entre eux. Une fois l’application installée sur notre terminal, nous n’aurons ainsi plus qu’à ajouter nos amis à nos contacts pour commencer à discuter le bout de gras avec eux. Et peu importe qu’ils soient sur BBX, iOS ou Android, évidemment.

BBM iOS Android

BBM va débarquer sur Android et sur iOS avant la fin du mois.

C’est bien, mais ce n’est pas tout puisque BBM va également nous permettre de partager des photos et des notes vocales en quelques secondes. Si le coeur nous en dit, nous pourrons également lancer des discussions de groupes et échanger à plusieurs autour des thématiques de notre choix, un peu comme nous le ferions sur un réseau social. Attention cependant car les discussions seront limitées à 30 participants et il ne sera pas possible d’aller au delà de cette limite.

Pour profiter de BBM, il faudra nécessairement avoir un terminal fonctionnant, au minimum, sous Ice Cream Sandwich. Du côté de la Pomme Croquée, seuls iOS 6 et iOS 7 seront supportés. Notez enfin que l’application pourra être téléchargée gratuitement sur la boutique d’applications qui va bien, et donc soit sur l’App Store, soit sur le Play Store.

Voilà et la moins bonne nouvelle, c’est que BlackBerry pourrait (ce n’est pas une info officielle) licencier 40% de ses effectifs avant la fin de l’année. C’est en tout cas ce qu’indique le Wall Street Journal dans l’un de ses articles, consultable ici.

Via