Clicky

Bientôt, l’Apple Watch pourrait prévenir automatiquement les secours en cas d’attaque cardiaque

Les grands noms des nouvelles technologies sont très friands de brevets et Apple ne fait pas exception à la règle. Le dernier brevet de la marque à la pomme qui fait parler de lui concerne l’Apple Watch et l’iPhone. Ou, en termes plus techniques, « un dispositif électronique coopérant avec un autre ».

Ce brevet décrit des utilisations médicales de l’Apple Watch, des applications qui vont plus loin que la simple mesure du pouls : ici la montre arrête de simplement mesurer, elle analyse également. Ainsi, si vous êtes en train de faire une attaque cardiaque, elle saurait le détecter et appeler automatiquement les secours.

Apple Watch

« Mate-ça mec, je fais une attaque ! »

Plutôt pratique, d’autant plus que ce n’est pas la seule application évoquée. Mais encore faut-il éviter les faux positifs…

L’Apple Watch veut vous sauver la vie en appelant les secours pour vous

Le brevet d’Apple se veut un peu plus général que ça, en parlant notamment d’événements liés à la santé. Des événements que l’Apple Watch devrait être en mesure de détecter automatiquement grâce aux données qu’elle est capable de récupérer.

Suite à ces événements, la montre réagira, d’une façon ou d’une autre en fonction de la gravité de l’événement en lui-même. Les exemples d’événements pouvant être détectés donnés par le brevet sont assez vastes : de l’accident de la route aux urgences médicales, en passant par l’éloignement d’un enfant, la liste est longue.

Si l’événement détecté le nécessite, l’Apple Watch devrait alors envoyer un signal à l’iPhone associé, et ce dernier se chargera d’appeler automatiquement les secours adaptés : pompiers, secouristes, ou encore police.

Bien évidemment, la firme a pensé aux faux positifs et vous laisse une dernière chance à vous, qui êtes en train de sentir votre cœur s’arrêter : une ultime chance de répondre en vous demandant une réaction. C’est plutôt simple : si vous n’êtes même plus en état de dire quelque chose à votre montre ou même de la toucher, c’est qu’il y a urgence.

Si vous voulez mon avis, ce brevet décrit l’exemple typique d’une application réellement utile aux cardiofréquencemètres qu’on trouve sur nos bracelets et montres connectés. S’ils nous permettent de recueillir nos propres données, l’analyse de ces dernières reste une chose que tout le monde n’est pas capable de faire, et c’est d’autant plus vrai lorsqu’un drame survient. Qui sait, si des applications de ce genre se multiplient, des vies pourraient être sauvées, et c’est un peu ça aussi la raison d’être de la technologie.

Ça, et aussi les publicités pour les conventions obsèques qui pourront vous être proposées après votre attaque cardiaque.

Mots-clés appleapple watch

Share this post

Jérémy Heleine

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.