Bientôt un centre de recherches pour « réparer » le climat de la Terre ?

Et si les effets du réchauffement climatique étaient réversibles ? Actuellement, les scientifiques de l’Université de Cambridge se penchent sur cette question.  Alors que les répercussions de ce phénomène se font de plus en plus ressentir sur Terre, une équipe de chercheurs a décidé de se pencher sur la création d’un centre de recherche qui aura pour vocation d’étudier de nouvelles méthodes qui devraient pouvoir réparer le climat de notre très chère planète.

Dans ce centre, les scientifiques envisagent de développer de nouvelles technologies permettant par exemple de refroidir les pôles de la Terre ou encore de faire disparaître le CO2 de l’atmosphère.

Les chercheurs de Cambridge ont voulu créer ce centre, car ils craignent que les méthodes qui sont appliquées à l’heure actuelle ne suffisent pas à canaliser les effets du réchauffement climatique.

Une première dans le monde

Les scientifiques de Cambridge sont les premiers au monde à avoir pensé à un tel projet. Depuis leur centre, ils espèrent apporter des solutions pour améliorer les conditions de vie de l’humanité, mais aussi réduire les dégâts qu’a subis la Terre.

Le professeur David King, ancien conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique, qui prend part à la réalisation de ce projet, a insisté sur l’importance de la création d’un tel centre. « Ce que nous ferons au cours des 10 prochaines années déterminera l’avenir de l’humanité pour les 10 000 prochaines années. Il n’y a pas de centre majeur dans le monde qui se concentre sur ce seul gros problème », a-t-il expliqué.

Un centre qui réalisera des recherches innovantes

Ce centre promet de se pencher sérieusement sur le développement de méthodes qui permettront de « résoudre  le problème climatique » comme l’a indiqué Emily Shuckburgh, scientifique en climatologie à l’Université de Cambridge.

Parmi les idées qu’ils ont dévoilées, on retient surtout celle qui propose de recongeler les pôles de la Terre. Pour ce faire, les scientifiques de Cambridge comptent éclairer les nuages au-dessus de cette zone de la planète en pompant l’eau de mer afin de produire de minuscules particules de sel qui vont être ensuite injectées dans les nuages afin d’augmenter leur réfléchissement… et donc de leur permettre de renvoyer les rayons du soleil. L’idée étant en quelque sorte de créer un rempart afin de permettre aux zones situées en dessous de se refroidir.

Ce futur centre sera baptisé Center for Climate Repair.