Bientôt un jardin sous le métro de Paris

Des plantes potagères vont bientôt pousser sous la ligne 2 du métro. Une parcelle de sept cents mètres carrés, à hauteur du viaduc, sur la promenade Barbès-Stalingrad, est en cours d’aménagement. Le nom de l’institution qui a remporté l’appel d’offres, lancé par la ville, vient d’être annoncé.

Ainsi, les travaux pour faire fleurir le bitume sous le métro ont d’ores et déjà commencé.

paris-843229_1920

Crédits Pixabay

Le projet, baptisé Fermiers Généreux, a été confié à l’association Vergers urbains. Parmi les acteurs, il y a Pépins Production, Boco Loco et Urbanescence. L’idée est d’apporter de la verdure au cœur de la capitale, tout en sensibilisant les citadins sur un nouveau concept environnemental. Les travaux devraient être achevés avant l’été 2019.

Selon la page officielle du projet, « l’agriculture urbaine est devenue un centre d’animations. » « Elle est à la fois un jardin pédagogique et participatif. Le site sera transformé en un véritable lieu de vie local ».

Un espace ressource pour les habitants

La promenade sera prête à accueillir des surfaces cultivables dès la fin du mois de juin. Il y aura des légumes, une pépinière sous serre et un jardin aromatique. Pour les balades, des petites allées seront aménagées au cœur de la parcelle. Les piétons pourront profiter de conseils de jardinage, d’espaces de bricolage, de moments détente et d’expositions.

Deux conteneurs d’une surface de vingt-neuf mètres carrés, chacun, seront installés à proximité de la parcelle. L’un sera raccordé à une conduite d’eau tandis que l’autre servira de stockage. Ce dernier abritera des outils et des graines à planter. Le site sera aussi connecté au réseau électrique ainsi qu’aux égouts.

Le jardin potager comprendra également un espace pédagogique, une salle d’exposition et une cuisine où seront préparés des plats à déguster à partir de nourritures produites sur place. La Ville de Paris prévoit d’installer une clôture d’un mètre quatre-vingt de haut, avec un portail d’accès afin de préserver les cultures contre tout facteur de dégradation.

« L’idée consiste à construire un espace ressource pour les habitants », a expliqué Sébastien Goelzer, cofondateur des Vergers urbains. « Ils pourront venir chercher des graines, des outils, des conseils pour créer leur propre jardin. Ils pourront aussi faire pousser leurs fruits et légumes dans le jardin participatif. Ce sera ouvert chaque jour ».

Un lieu de partage et de découverte

Ceux qui veulent faire pousser des fruits et des légumes dans la pépinière ou dans le jardin aromatique seront les bienvenus. Vergers Urbains tient aussi à encourager la culture en pied d’immeuble en proposant des graines, des outils et des conseils.

« Fermiers généreux va créer un lieu de partage et de découverte pour ce quartier parisien. Il illustre l’agriculture urbaine comme un outil au service du lien social », a déclaré Pénélope Komitès, adjointe à la mairie chargée des espaces verts.

En outre, pour plus de convivialité, le marché de Barbès sera modernisé et accueillera de nouveaux espaces culturels et sportifs. Par ailleurs, la ville a lancé un autre appel d’offres pour l’ouverture de trois boutiques liées à la pratique du vélo.

Mots-clés insoliteParis