Bientôt un SDK pour le Kinect

Finalement, le Kinect a rencontré un gros succès à sa sortie et un peu moins maintenant. Cependant, lorsqu’on y réfléchit posément, ce qui explique la popularité de l’accessoire de jeu de Microsoft, ce sont moins ses caractéristiques techniques que la manière dont nous les avons détournées. Sans tous ces hacks, le succès du Kinect aurait sans doute été moins important. Et la firme de Redmond l’a bien compris puisqu’elle envisage de lancer un SDK pour son accessoire dans les semaines qui viennent. Reste juste à savoir ce qu’il contiendra, bien sûr…

Selon Microsoft et d’après ma traduction très approximative, le SDK du Kinect « sera disponible un peu plus tard en téléchargement gratuit, et va donner aux chercheurs et aux passionnés l’accès à toutes les composantes du Kinect. » Bon, notez tout-de-même que j’ai pris pas mal de libertés pour traduire la petite phrase du chargé de comm’ de la firme. Les puristes ne manqueront sans doute pas de me faire remarquer qu’il manque genre la moitié de la phrase mais on ne va pas y prêter attention. En gros, donc, le SDK du Kinect permettra à n’importe qui de faire plein de trucs cool comme ceux qui ont mis au point tous ces hacks qui pullulent sur le web depuis la sortie de l’accessoire.

Forcément, sur le plan stratégique, c’est une très bonne idée. D’abord, Microsoft lance le Kinect. Ce dernier est très rapidement hacké et une série d’applications top délires voient le jour. Des applications qui ont nécessité des semaines et même parfois des mois de travail. La firme pioche dans les plus belles créations, récupère toutes les fonctions les plus sympathiques et balance le tout dans un SDK. Quelques semaines plus tard, lorsqu’on parle moins de son accessoire et que les passionnés commencent à s’essouffler, hop on balance le fameux SDK en téléchargement gratuit histoire de donner un second souffle à l’accessoire. Si ça marche, on se fait encore un peu plus de fric et si ça ne marche pas, on pourra quand même dire qu’on fait preuve d’ouverture d’esprit. Quoi qu’il arrive, on passe pour des winners et c’est finalement ça qui compte.

Bien joué, vraiment bien joué.

Mots-clés kinectmicrosoftsdk