Bienvenue dans la cité martienne des Emirats Arabes Unis

Ces dernières années, la colonisation de Mars est devenue un vrai objectif pour l’humanité. La course vers la planète rouge continue avec un nouveau compétiteur, qui n’est pas des moindres : les Émirats arabes unis. En effet, le Premier ministre des Émirats arabes unis, Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum a annoncé sur Twitter qu’il souhaitait construire une petite ville sur Mars en 2117.

Une visite en réalité virtuelle de cette ville est déjà disponible en ce moment. S’il y a un pays capable d’investir assez d’argent dans un projet d’une portée aussi importante, c’est bien les Émirats arabes unis. D’autant plus que la date d’échéance de ce projet est bien réaliste par rapport aux avancées technologiques.

Ville Mars

Les EAU sont déjà en train de développer un rover nommé « Hope » pour explorer Mars. Son atterrissage est prévu pour l’année 2021.

Un objet de collaboration international

Le Cheikh Mohammed ben Rachid Al Maktoum a annoncé « L’installation des Hommes sur d’autres planètes est un rêve de toujours pour tous les humains. Notre objectif est que les Émirats arabes unis soient le fer de lance dans les efforts internationaux pour faire de ce rêve une réalité. »

Contrairement à la colonisation nationaliste que l’homme a l’habitude de faire, les EAU insistent sur la collaboration internationale autour du projet qu’il décrit comme étant « Une graine qu’il faut planter aujourd’hui et le fruit cultivé par de nouvelles générations animées par une passion pour la science et l’avancée du savoir humain. »

Un monde virtuel futuriste

Dans la visite en réalité virtuelle de la future ville sur Mars, vous êtes accueilli par un émissaire holographique avant de repartir dans votre engin sphérique en vol stationnaire. Il vous annonce : « Au nom du gouvernement unifié de Mars, je voudrais vous souhaiter la bienvenue dans votre résidence secondaire. »

À l’extérieur, vous apercevrez des pelleteuses robotisées massives construire les routes et former les fondations de la « Cité de la Sagesse ». Vous y trouverez un dôme rouge complété par des laboratoires, une université, des espaces verts, une architecture futuriste et six cent mille résidents.

Pour les prochaines décennies, les EAU vont développer des moyens de se rendre plus rapidement sur Mars et de répondre aux besoins de l’être humain une fois sur place.