Clicky

Bing dépasse Yahoo dans le monde !

Dans le royaume des gentils moteurs de recherche, Google règne en maître. Quand on détient presque 90 % des parts du marché, on peut se sentir à l’aise dans ses baskets. Cela dit, on oublie parfois que des alternatives existent. Parmi ces dernières, nous avons Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Lancé en 2009, le bougre a d’ailleurs fait pas mal de chemin depuis et il vient tout juste de dépasser Yahoo avec 4,36 % des parts de marché contre 3,94 % pour ce dernier en février 2011.

Un score honorable, donc, mais on n’oubliera pas de préciser que Yahoo et Microsoft ont signé un accord de 10 ans dans le domaine de la recherche web. Dans ce contexte, on ne peut pas vraiment parler de victoire pour l’un ou de défaite pour l’autre, les deux compères marchent de toute façon main dans la main et sont presque devenus indissociables.

Ce n’est bien entendu pas le seul partenariat dont profite Bing. Microsoft a en effet signé des accords avec de nombreuses institutions et de nombreuses firmes pour enrichir ses résultats de recherche. On peut ainsi citer la BNF (Bibliothèque Nationale de France) pour les couvertures de libres, les Pages Jaunes pour les informations sur les sociétés ou encore… Facebook. Notez d’ailleurs que ce dernier point n’a rien d’anodin puisque Google ne parvient pas à s’entendre avec les équipes en charge du célèbre réseau social.

Bien sûr, pour le moment, Bing n’en est qu’à ses balbutiements. Depuis son lancement en 2009, il s’est considérablement étoffé mais il reste encore beaucoup à faire. Pour le moment, l’algorithme utilisé par le moteur de recherche de Microsoft reste perfectible et la présentation de certains résultats de recherche manquent un peu de panache. Au 21ème siècle, les moteurs ne peuvent plus se contenter de retourner à l’internaute une simple liste textuelle.

Quoi qu’il en soit, les prochaines années risquent d’être décisives pour Bing. La recherche sur internet est un marché juteux, mais il est devenu difficile de s’imposer face à Google. Microsoft a les moyens de résister au géant de la recherche, mais la firme de Redmond souffre d’une mauvaise image auprès des internautes et elle devra donc déployer tous les efforts possibles pour les séduire de nouveau.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Très bon article qui résume bien la situation actuelle. Google est leader et derrière de nombreux challengers veulent se faire une place au soleil ! Concernant les données des parts de marché qu’elles sont vos sources ?

  • Bob

     » ou encore… Facebook. Notez d’ailleurs que ce dernier point n’a rien d’anodin puisque Google ne parvient pas à s’entendre avec les équipes en charge du célèbre réseau social. »

    Cela aurait-il un rapport avec le fait que Microsoft soit l’un des porteurs de parts de FaceBook ;-) … ?
    Vivement que Google se bouge et lance son réseau social !!!

  • C’est vrai que Bing est encore jeune, mais je ne vois pas comment il pourrait réellement concurrencer Google. Google est numéro 1 depuis tellement d’années… Est ce que l’internaute est prêt à remettre en question son utilisation de google? Je pense que ça va être difficile pour Bing, même s’il s’améliore…

  • Fell out of bed feeling down. This has bihrgtneed my day!

  • cheap health insurance 61022 low cost life insurance =[[[ car insurance quotes aooz