BlackBerry pense avoir de l’avenir sur le marché des smartphones

BlackBerry arrive loin derrière ses concurrents en terme de parts de marché mais son PDG n’a pas encore perdu confiance. Pas du tout, même, et John Chen pense ainsi que sa société a de l’avenir sur le marché des smartphones.

Attention cependant à ne pas vous méprendre car l’idée ce n’est évidemment pas de venir concurrencer Apple, Google et Microsoft sur leur terrain. En réalité, Chen compte se concentrer sur certaines niches bien particulières et il destine avant tout ses terminaux aux entreprises et aux gouvernements.

BlackBerry John Chen

BlackBerry n’a pas encore dit son dernier mot. Il s’intéresse d’ailleurs beaucoup aux marchés de niche.

A ses yeux, les BlackBerry sont effectivement plus sécurisés que les iPhone ou même que les terminaux sous Android. Il s’agit même d’un facteur différenciant et il semble bien décidé à capitaliser là dessus.

BlackBerry va se concentrer sur les marché de niche, sans pour autant tourner le dos aux particuliers et au grand public

Oui, et c’est d’ailleurs pour cette raison que la marque continue à produire des téléphones. Tout ce qu’elle fait, c’est de répondre à la demande et elle perdrait des clients si elle ne le faisait pas. L’armée américaine, par exemple, continue à déployer des BlackBerry et il en va de même pour un certain nombre d’instances gouvernementales.

Cette tendance ne se limite d’ailleurs pas au territoire américain.

Que les fans de la première heure se rassurent, Chen n’a pas l’intention de tourner le dos au grand public. Il continuera à vendre ses téléphones aux particuliers comme il l’a toujours fait jusqu’à présent.

Rien ne changera pour vous.

J’ai eu l’occasion de tester le BlackBerry Passport pendant quelques semaines au mois de mars et j’avoue avoir été très séduit par le produit et par sa plateforme. Le fait de pouvoir faire tourner des applications Android est d’ailleurs un avantage de taille et c’est sans parler de son clavier. Il est effectivement redoutable d’efficacité.

Je vous laisse avec mon test du terminal, d’ailleurs.

Mots-clés blackberry