BlackBerry pourrait lancer deux nouveaux smartphones sous Android cette année

BlackBerry se trouve dans une situation délicate depuis plusieurs années et c’est précisément ce qui l’a poussé à se détourner de sa propre plateforme pour lancer le Priv. Si l’on en croit ce qui se murmure dans certains milieux, alors le constructeur canadien envisagerait de remettre le couvert avec deux nouveaux smartphones cette année.

Cette information ne vient pas d’une mystérieuse source ou même d’un réseau social chinois, mais du PDG de l’entreprise, John Chen.

BlackBerry Android

Les deux prochains téléphones de BlackBerry intègreront un clavier physique et un écran tactile.

Il a effectivement profité d’une entrevue menée par The National pour indiquer qu’il prévoyait de commercialiser avant la fin de l’année deux nouveaux terminaux positionnés cette fois sur le milieu de gamme.

Selon le PDG de BlackBerry, le vrai problème du Priv c’était son prix

Si l’on en croit ses déclarations, alors de nombreuses entreprises auraient été intéressées par le Priv et notamment par ses fonctions en lien avec la sécurité de l’appareil. Toutefois, son prix élevé les aurait dissuader de sortir le carnet de chèques.

Rappelons pour la forme que le BlackBerry Priv était proposé à 700 $ aux Etats-Unis et à environ 750 € chez nous.

Les derniers chiffres publiés par la firme sont d’ailleurs loin d’être bons. Durant le premier trimestre 2016, BlackBerry n’a effectivement écoulé que 600 000 terminaux alors que les analystes prévoyaient un minimum de 850 000 unités vendues. Précisons d’ailleurs que le PDG de l’entreprise a refusé de révéler le nombre de Priv vendus sur cette période.

En règle générale, lorsqu’une entreprise ne communique pas sur des chiffres, alors c’est qu’ils ne sont pas terribles.

Le Priv serait trop cher, donc, et c’est précisément pour cette raison que John Chen a l’intention de lancer deux nouveaux téléphones avant la fin de l’année. Il n’a pas évoqué leur fiche technique ni même la date à laquelle il sera possible d’en profiter mais il a tout de même révélé que ces deux terminaux seront assez différents l’un de l’autre. Le premier sera ainsi uniquement équipé d’un écran tactile tandis que le second aura droit, en plus, à un clavier physique.

Selon toute vraisemblance et compte tenu de leur positionnement, ces téléphones devraient être proposés à un prix plancher de 400 $ environ.

Mais la vraie question, finalement, c’est de savoir si cela permettra au constructeur de revenir dans la course. Et ça, seul l’avenir nous le dira.