Blizzard n’aime pas ses (vrais) fans

Blizzard a visiblement une dent contre ses fans, surtout quand ils savent développer. L’éditeur a effectivement lâché ses avocats sur un dépôt Github parce qu’il hébergeait… une version HTML5 de StarCraft. Moralité, si vous aimez les licences de la marque, il sera préférable de ne pas trop le montrer. Et en même temps, vous, vous êtes surtout là pour lâcher des billets, pas vrai ?

L’affaire a commencé en septembre dernier lorsqu’un développeur particulièrement talentueux a mis en ligne une version de StarCraft réalisée entièrement en HTML5.

StarCraft HTML5 DCMA

Ce développeur avait recréé une bonne partie de StarCraft en HTML5 et le résultat était vraiment impressionnant. Trop, peut-être…

Gloomyson, c’est son nom, a bossé pendant des heures et des heures pour parvenir à ce résultat et il faut avouer que sa version mettait la barre très haut puisqu’elle ressemblait en tout point au jeu original.

Il a développé une version HTML5 de StarCraft et il croyait bien faire.

Elle proposait ainsi les mêmes contrôles et les mêmes raccourcis clavier. Mieux, notre développeur de l’impossible était aussi parvenu à recréer toutes les unités Terran, Zerg et Protoss avec leurs caractéristiques, en respectant à la fois leurs attributs et leurs compétences.

Derrière, on trouvait aussi pas mal de missions et quelques cartes pour affronter l’IA développée pour l’occasion.

Alors bien sûr, cette version n’allait pas non plus aussi loin que StarCraft. Tenez, la preuve, le mode multijoueur manquait cruellement à l’appel et cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu de l’infrastructure mise en place par Blizzard.

Gloomyson aurait pu tout garder pour lui mais il a fait le choix de partager son projet sur GitHub afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Il n’avait de toute façon pas l’intention de gagner de l’argent avec.

Mais voilà, Blizzard ne l’a pas entendu de la même oreille et l’éditeur a lâché ses avocats pour qu’ils fassent suspendre le dépôt de notre pauvre développeur. Ils ont même été jusqu’à déposer une requête DMCA et GitHub n’a pas eu d’autre choix que de fermer le compte.

Je peux comprendre que l’éditeur cherche à protéger sa marque mais il aurait aussi pu contacter le développeur à l’origine du projet pour lui demander de mettre un terme à l’aventure. Là, c’est franchement violent.

Maintenant, il faut tout de même noter que Blizzard n’est pas le seul à procéder de la sorte. Nintendo est aussi un spécialiste de la chose.

Via