Clicky

Blogueurs : 5 raisons de citer vos sources !

C’est un fait, on trouve désormais de plus en plus de blogueurs qui « oublient » de citer leurs sources. Alors bon, une fois, ça peut arriver à tout le monde, hein, personne n’est parfait… Sauf que voilà, les blogueurs auxquels je pense en écrivant cet article sont coutumiers de la chose. Et afin de faire ma bonne action du jour et de les aider un peu à grandir, j’ai décidé de leur filer 5 bonnes raisons de citer enfin leurs sources et donc de se comporter, enfin, comme des adultes intelligents et responsables.

Citer ses sources, c’est toujours un peu compliqué. Tout simplement parce qu’il n’est pas toujours facile de savoir qui citer vu que l’information se propage très vite sur le web. En ce qui me concerne, c’est relativement simple puisque je ne cite jamais les blogueurs qui ne citent pas leurs sources. Si je tombe sur une nouvelle en provenance de leur site (ce qui est assez rare puisqu’ils ne sont plus dans mon Reader depuis longtemps), alors c’est simple : je fais une recherche sur Google, je compare les différents articles écrits sur le sujet et je cite le plus intéressant d’entre eux.

Bref, tout ça pour vous dire que c’est avec un brin de colère et de consternation que j’écris cet article. Bien entendu, le problème des sources n’est pas ce qui m’irrite le plus dans la blogosphère. Non et sans y penser, on pourrait même citer les blogueurs qui sont passés maîtres dans l’art de traduire les articles des blogs américains, hein. M’enfin, comme dirait l’autre, il faut bien commencer quelque part et je pense que la question des sources est sans doute la plus importante de toute puisqu’un blogueur ne citant pas ses sources ne respecte pas les grands principes inhérents au web : discussion, échange et partage.

Oui, une partie de moi est encore utopiste.

1. Citer ses sources, c’est le meilleur moyen d’éviter de passer pour un imbécile

La plupart des blogueurs qui ne citent pas leurs sources pensent que cela ne se voit pas. Ce qui prouve bien qu’en plus d’être profondément malhonnêtes, ils sont également stupides. Cela dit, sur ce dernier point, nous ne sommes malheureusement pas tous égaux, hein, et s’il fallait être intelligent pour tenir un blog, alors le top Wikio serait bien vide. Enfin, toujours est-il que la plupart des lecteurs d’un blog sont eux-mêmes des blogueurs. Et puisque ce sont des blogueurs, ils procèdent souvent à une veille quotidienne. Dans ce contexte, autant dire que tout se sait très vite.

Et je crois que l’exemple le plus probant est celui de Semageek, un blogueur encore méconnu mais qui peut se vanter d’avoir été l’un des plus pompés à ce jour. Manque de chance, il officie sur un marché de niche et touche à tout ce qui concerne la robotique. Autant dire que son contenu est très spécifique, ce n’est pas comme parler de Google Buzz ou encore de l’iPad, hein… Bref, ce qui est très drôle, c’est que ses articles ont souvent repris par d’autres blogueurs, plus connus, et qu’il n’a même pas eu droit à l’ombre d’un lien en remerciement.

Pour résumer, en gros, si vous ne citez pas vos sources, ça pourra peut-être passer une ou deux fois. Mais au bout d’un moment, vous tomberez fatalement sur quelqu’un qui s’en rendra compte et qui en parlera autour de lui. Et là, très clairement, vous passerez pour le dernier des abrutis. Cela dit, si c’est vraiment ce que vous cherchez, ne vous prenez pas la tête et continuez sur votre lancée.

2. Citer ses sources n’est pas dangereux pour son influence

Et là, certains d’entre vous me diront peut-être que c’est drôlement risqué de citer ses sources parce que du coup nos concurrents peuvent s’en emparer et améliorer leur veille, quitte ensuite à nous faire de l’ombre et à nous voler notre… notre… notre influence ! Oui enfin si c’est vraiment ce que vous pensez, je vous invite à aller consulter un spécialiste parce que ça ne tourne vraiment pas rond dans votre tête. L’influence d’un blog est très très relative et, comme je l’ai déjà dit, un blog n’est pas une entreprise. Un blog, c’est une passion fondée sur la discussion et l’échange.

A noter que si tout le monde avait raisonné comme ça, la Wikipédia, Open Office, Linux n’existeraient pas.

De la même manière, il faut bien se mettre une idée en tête : ce que vont aimer vos lecteurs, ce qui va leur donner envie de revenir, ce ne sont pas vos sujets d’article mais plutôt la manière dont vous allez les aborder et dont vous les analyserez. Forcément, si vous ne faites que relayer de l’information sans rien apporter derrière ou si vous n’avez pas de personnalité, c’est sûr qu’il peut être dangereux de citer vos sources. Mais en même temps, si c’est vraiment le cas, vos lecteurs réguliers finiront de toute manière par déserter votre blog et tout votre trafic reposera uniquement sur le référencement de vos pages. Profondément pathétique, c’est certain, mais terriblement habituel, malheureusement.

Ce qui explique d’ailleurs pourquoi certains blogs sont très fréquentés mais ne suscitent que très peu de commentaires…

3. Citer vos sources vous forcera à vous dépasser

On est bien d’accord, si vous n’apportez rien de plus aux articles que vous relayez, alors il suffira à n’importe quel autre blogueur de chopper vos sources pour vous voler la vedette. Si vous les citez, alors cela vous forcera à apporter quelque chose en plus à votre contenu. Oui, quelque chose comme une analyse, une réflexion personnelle sur le marché du produit ou du service dont vous parlez ou encore une ouverture philosophique ou sociologique sur les conséquences du numérique sur notre quotidien. En bref, citer vos sources vous donnera sans doute un peu plus envie de vous impliquer dans votre contenu.

Jusqu’au jour où vous déciderez, de temps en temps, de créer du contenu. Alors on est bien d’accord, ce n’est pas facile, ce n’est pas non plus tout le temps possible, et encore moins si vous avez un boulot ou une vie de famille derrière. Personnellement, parfois je relaye de l’information, à d’autres moments je vais analyser un produit, un service ou encore faire un bilan des dernières rumeurs en date à son sujet. Et puis, à certains moments, je vais prendre un peu plus de temps pour créer un article de toute pièce.

Forcément, ce n’est pas facile, ça demande quand même quelques heures de boulot mais c’est nettement plus gratifiant que de passer ses journées à pomper Gizmodo ou encore Engadget pour construire son contenu. Et puis, c’est aussi comme ça qu’on apprend à se dépasser et à devenir meilleur qu’on ne l’était le matin même en se levant.

4. Citer vos sources, c’est respecter le travail d’autrui

Si vous tenez un blog, alors vous devez déjà savoir que l’exercice demande un certain niveau d’investissement. Entre la veille, la rédaction des articles et la maintenance du blog, ça se compte facilement en plusieurs dizaines d’heures de « boulot » par semaine. Et je suppose donc que vous ne supportez pas facilement que l’on manque de respect à votre travail ainsi qu’à votre investissement.

Dans ce contexte, il est primordial de citer vos sources. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est une forme de reconnaissance. Pomper les articles des autres sans les citer, c’est tout simplement piller leur travail et donc un manque certain de respect à leur égard. Et nous serons sans doute tous d’accord pour dire que le respect, c’est précisément ce qui manque à nos sociétés modernes.

L’avantage du web, c’est qu’il devient ce qu’on en fait. Et même si les autorités font tout pour tenter de le réguler, il continue et continuera de leur échapper. Lorsque j’avais découvert internet, c’est qui m’avait passionné, c’est le sentiment de me trouver face à un univers neuf et libre. Si vous bloguez, je suppose qu’il en va un peu de même pour vous.

5. Citer vos sources, c’est conquérir de nouveaux lecteurs

Si tout ce qui compte à vos yeux, c’est votre trafic, alors là encore il est préférable que vous citiez vos sources. Pourquoi ? Tout simplement parce que le blogueur que vous citez viendra fatalement faire un tour chez moi et qu’il pourra, à son tour, citer l’un de vos articles et ainsi donc faire connaître votre travail à sa communauté. D’un certain sens, c’est un peu le principe du « win / win ».

Sauf que voilà, c’est un point assez étrange mais la plupart des blogueurs ne citant pas leurs sources ont déjà accès à une certaine forme de notoriété. Le fait est qu’il semblerait que les bonnes valeurs se perdent à mesure que l’on gravit les échelons du classement Wikio. Du coup, ces derniers pourraient penser que ce point ne vaut absolument rien.

Et en réalité, ils se trompent lourdement.

Devenir « influent », c’est moins difficile que de le rester. On peut monter très haut très vite mais on peut aussi redescendre tout aussi rapidement. Et généralement, les blogueurs qui finissent par tomber dans l’oubli sont avant tout ceux qui ont déçu leurs lecteurs. Et pour se faire, il n’y a rien de mieux que de ne pas citer ses sources.

Et après ?

Alors bien sûr, on peut encore trouver une tonne de raisons de citer ses sources, hein… On est bien d’accord, on aurait pu citer la franchise, l’honnêteté, la bienséance ainsi qu’un bon paquet d’autres valeurs morales qui ont de moins en moins cours dans notre monde. Mais au moins, ces 5 raisons pousseront peut-être certains de ces blogueurs à la jouer un peu plus réglo et à citer enfin leurs sources.

Notons enfin que je n’ai volontairement pas cité les blogueurs qui ne jouent pas le jeu. Mon objectif n’est pas de les aligner en public, mais simplement de les faire un peu réfléchir sur leur manière de fonctionner. Le pire, dans cette histoire, c’est que nous sommes tous des passionnés du web et qu’il serait donc logique que nous travaillions tous main dans la main pour son développement.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez d’autres raisons de citer vos sources et que mes arguments ne vous ont pas convaincu, alors je vous invite à aller lire le billet que Thierry avait déjà publié à ce sujet.

Note : Je précise que cet article s’adresse avant tout aux blogueurs qui ne citent pas leurs sources. Si ce n’est pas votre cas, inutile de le prendre pour vous. En revanche, si vous ne citez pas vos sources, que vous l’assumez complètement et que vous souhaitez en débattre, les commentaires sont là pour ça.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Perso je le fais systématiquement sur mon tumblr ou mon blog.

    Mais ça m’arrive parfois d’oublier, ou d’avoir la flemme (comme mettre les liens flickr vers les photos que j’utilise).

    Pour ma part c’est rapport aux point 1 et 4 que tu developpes.

  • Très bon article, moi même jeune blogueur, je cite mes sources et ce fut une des décisions que j’ai pris en premier. En tout cas, c’est manie de ne pas cité la source est typiquement français ! Les sites et blogs US citent systématiquement (enfin pour ceux sur les quels je vais ^^)
    Bref, un article comme celui est bien mais je pense malheureusement que certains ne changeront jamais et ne citerons jamais leurs sources…
    ;)

  • Et les sources des sources? xD

  • Ah si tu n’existais pas petit Fred faudrait t’inventer, je suis à 200% avec toi sur ce point mais je crains que quoiqu’on fasse c’est foutu pour la blogosphère française.

    Mentalité de creuvard et d’égoïste, a toujours vouloir tout ramener à soi, se valoriser à la place d’autres, combiné à ce que notre ami google et les gens du seo peuvent dire sur la théorie du moins de liens sortant pour garder du jus de PR…mouahahaha !! Ceux là n’ont rien compris au web.

    Et n’oublions pas les annonceurs, la publicité, et le coté vénal de l’humain, on a vu que le web pouvait permettre de gagner de l’oseille, donc c’est la guerre mais en restant français et flemmard, avec le moins de travail possible. Donc ça pompe à tout va sans citer.

    Enfin, ça fait toujours plaisir de voir que certains tentent de temps à autres de faire réfléchir même si j’estime que c’est peine perdue pour 90% de nos blogueurs français.

  • Vaste débat sur lequel je n’aime habituellement pas trop me prononcer, étant particulièrement contre le principe du « je cite ma source coûte que coûte » ainsi que l’opposé, celui du « je veux garder une certaine crédibilité vis à vis de mes lecteur alors je ne cite rien du tout ».

    Néanmoins, pour résumer, je considère que lorsqu’une information est très largement répandue (tu cites par exemple la sortie de l’iPad), je ne vois aucun intérêt à notifier que celle-ci a été diffusée la première fois par Gizmodo ou Engadget. Ça me semble si évident qu’il est inutile de débattre sur un tel cas.

    Néanmoins, quand il s’agit d’actualités moins mainstream, la donne est différente. Pour ma part, mes sources sont très variées (et vont de la simple pub télévisée au blog japonais underground inconnu), et selon le travail que je fournis pour ressortir l’information sur mon blog, la source est finalement renseignée ou non. Par exemple, s’il s’agit d’une information fraîche et exclusive, je ferai un lien vers l’origine de celle-ci. Si au contraire il est plus difficile de trouver l’origine de cette dernière, inutile de citer la source de la source de la source…

    Pour autant, il ne faut pas oublier le fait que beaucoup de blogueurs ayant atteint une certaine ‘popularité’ reçoivent énormément de communiqués de presse. Dans mon cas, je touche de nombreux domaines, et ça va du luxe très exclusif aux gadgets geek de base. À partir de là, les articles sur les différents blogs se ressemblent plus ou moins tous, les images et illustrations sont les mêmes, etc. Il y a également des moyens de toucher directement la ‘vraie’ source, en suivant les flux RSS des marques et se renseignant sur les espaces presse de celles-ci.

    Avec tout cela, ça fait effectivement beaucoup de possibilités quant à l’origine d’un article d’un blog, c’est pourquoi incriminer tel ou tel blogueur pour sa façon de procéder, sans preuve flagrante, c’est idiot et surtout insensé. Dans mon cas, lorsque j’ai fait un effort de rédaction (bouffer 100 lignes d’un communiqué de presse pour ressortir 50 mots, c’est plus dur qu’il n’y paraît), que j’ai retouché toutes les illustrations de l’article, et que je vois tout cela presque plagié chez un concurrent, ça me fait toujours aussi mal.

    Au final, le plus simple est encore d’être tout en haut de sa niche. Certes, ça implique vraiment beaucoup de plagiats (malheureusement), mais la source est finalement connue de tous.

    Voilà, maintenant tu peux m’insulter sur ma façon de traiter ce que je lis ailleurs, avant même que j’en fasse le moindre article sur Geek&Hype, remettant en cause les bases de ton article. C’est pour moi le plus juste, et je n’ai jamais eu aucun problème avec un ‘concurrent’ qui pourrait m’accuser de ne pas le citer, étant bien loin de ceux qui me copient mot pour mot par la suite (sans me citer, bien sûr).

  • @Glabou: L’oubli, c’est encore différent. Là, ça peut vraiment arriver à tout le monde et ce n’est pas préjudiciable puisque ce n’est pas voulu. Grosse différence, donc, avec le blogueur qui ne cite presque jamais ses sources et qui préfère par conséquent monter son business sur le dos et le travail des autres. ^^

    @Newyorkiz: Généralement, tous les blogueurs qui débutent citent leurs sources. C’est après que les choses se gâtent, lorsqu’ils en arrivent à une certaine notoriété et qu’ils estiment donc être en concurrence avec d’autres blogueurs. Là, la tentation est grande de ne plus rien citer et de tout garder pour soi.

    @Audiofeeline: Et les sources des sources des sources ? :mrgreen:

    @Morgan Jerabek: En même temps, c’est humain. Rien que dans le boulot, tu n’imagines pas le nombre de fois que j’ai vu un chef bon à rien reprendre à son compte le boulot d’un employé méritant et en tirer tout le bénéfice. A croire que l’être humain est ainsi fait qu’il préfère passer son temps à exploiter les autres plutôt que de se dépasser lui même et aller de l’avant.

    Concernant la blogosphère, le phénomène n’est pas nouveau mais j’ai le sentiment qu’il s’est considérablement amplifié ces derniers temps. Et il faut bien l’avouer, ça commence à me courir pas mal. Après, je ne me fais aucune illusion, ce billet ne changera sans doute rien mais ça fait quand même du bien d’ouvrir sa gueule de temps en temps. :)

    @Joffrey: Hum, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi mais j’arrive plus ou moins à comprendre ton point de vue. Cela dit, note bien que je ne pensais pas du tout à G&H en écrivant cet article.

    Concernant l’exemple de la sortie de l’iPad, je n’envisage pas les choses de la même manière que toi. Le soir même où l’engin a été annoncé, tu as de nombreux blogueurs qui se sont lancés dans un compte rendu en direct. Sans citer ni Engadget ni Gizmodo mais en utilisant quand même leurs photos de l’évènement. Perso, je trouve que ça craint. Même si on sait très bien que sur ce type d’évènements, ce sont essentiellement ces deux sites qui fournissent du contenu, je trouve qu’un lien de remerciement n’est pas de trop.

    Après, les communiqués de presse, c’est encore différent. Si on parle d’un produit ou d’un service en s’appuyant sur un mail reçu, on n’a évidemment pas à citer de source vu qu’il n’y en a pas. En revanche, quand tu as un blogueur méconnu qui publie un billet intéressant et que tu t’appuies dessus pour en écrire un sur le même sujet, un lien est de mon point de vue primordiale.

    L’autre problème, évidemment, c’est le SEO. On sait bien que les gros blogueurs sont généralement mieux positionnés qu’un blog qui débute. Dans ce cas précis, si les internautes font une recherche sur un moteur, c’est le billet du gros blogueur qui ressortira en premier et qui viendra donc faire de l’ombre à sa propre source. Je trouve ça moyen.

    Après, rassure toi, ce n’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord que je vais t’insulter. Je comprends parfaitement que l’on puisse avoir un point de vue différent du mien, c’est d’ailleurs heureux que la pensée ne soit pas unique, et c’est toujours intéressant de débattre d’un sujet comme celui-ci.

  • @Fred: Je suis tout à fait d’accord par rapport à des événements comme les keynotes d’Apple où les photos sont reprises en masse, sans source, bien souvent avec un énorme watermark « Engadget ». Apparemment, ça suffit à certains pour ne pas faire de lien. Quand je faisais référence à des sites du genre dans mon premier commentaire, c’était surtout au niveau du premier article de ceux-ci, détaillant quelque chose qui n’a, de base, rien d’exclusif.

    Cependant, je pense que je me suis cantonné aux blogs high-tech et Web en général, pas à des articles plus ‘profonds’ (comme celui-ci, par exemple). Il est évident que si tel ou tel blog fait un article de fond et que son contenu est repris sans mention par des blogueurs inconscients, il s’agit là de plagiat, point barre.

    Anyway, chacun fait comme il l’entend. Je n’aime pas tant que ça ce genre d’article qui veut conseiller ou imposer la façon de faire de chacun. Ce qui m’insupporte par dessus tout c’est ces blogueurs qui veulent nous dire comment faire pour bien tweeter, comment populariser son blog, etc. C’est dingue à quel point on s’en fout, s’agissant d’un point de vue très subjectif qui n’a pas a être une ligne à forcément suivre. Ton billet n’est pas visé par cette réflexion, je suis d’ailleurs bien content que tu prennes les remarques divergentes avec tant de considération.

    Pour conclure et revenir à mon « chacun fait comme il l’entend » : tant que ça ne porte pas préjudice, alors tant mieux. Si le blogueur souhaite faire son contenu uniquement à partir d’une source qu’il ne mentionne jamais, alors soit, il n’aura qu’un juste retour de ses actes : ses lecteurs finiront par découvrir le pot aux roses et iront lire l’original plutôt que la copie. C’est ça aussi, la liberté de ses actes, et bloguer en fait partie.

  • @Fred: en effet c’est souvent le cas. Je rajoute un petit détail, certains cites leur sources mais l’emplacement du lien est en tout petit, ce qui n’est pas forcément remarquable au premier coup d’oeil ;) (ok ok je cherche la bébête là :p)

  • Je dois bien avouer que tu as un style sacrement percutant Fred, c’est toujours un réel plaisir de te lire.
    Je suis blogueur depuis moins de 2 mois et je dois bien avouer qu’au commencement, je n’ai pas toujours cité mes sources. Jusqu’au jour (1 semaine après mes débuts) ou RaDe du whitezine m’a fait une réflexion à ce propos. Bon manque de bol, c’était pas lui la source mes fubiz, enfin bref. Tout ça pour dire que ce n’était pas dans le but de piller, je ne m’étais simplement pas rendu compte de mon manque de respect. Depuis et donc merci à lui, j’ai changé du tout au tout. Même si 1 fois ou 2 lorsque c’est des gros sites américains, je ne les cite pas, mais c’est arrivé très peu de fois et pour des articles de présentations d’artistes.
    Dans tous les cas, je trouve ce raisonnement très cohérent et même si jusqu’ici, je m’y suis à peu près tenu, dorénavant, cela fera partie intégrante de mon travail de blogueurs.
    Un super article une fois de plus, merci encore !

  • Dsl pour le spam, mais j’ai oublié une chose^^
    J’ai vu que depuis quelque temps, tu mettais tes sources images… je ne l’ai encore jamais fait, mais en tant que photographe, je devrais m’autoflageller pour ça… grrr…
    Dorénavant, ce sera fait, cela me parait tout aussi important que la source éditoriale !

    Ps: j’espère que je ne fais pas partie du lot….

  • Bah moi, je ne cite plus mes sources ou très rarement.
    Pourquoi cela ?

    Et bien rien à voir avec les points cités dans cet article, je n’ai aucune envie d’être ou devenir « influent » comme cité, tu aimes ma façon de faire tant mieux, tu aimes pas, c’est pas grave.
    Pour ceux qui ne le savent pas ou me connaissent pas, je suis un peu ce qui se fait sur les nouveaux sites et services web et c’est le thème d’un de mes blogs.

    Et un beau jour, on m’a fait comprendre que: « est ce la source la plus importante dans ce que tu fait, ou est ce le site ou le service dont tu parles dans tes billets ? »

    De plus, pour ceux qui s’intéresse au sites et services web, mes sources, ils doivent largement les connaitre, on à tous les même.
    Par contre je ne pompe pas les Gizmodo, Engadget, Techcrunch et autre Mashable, tout simplement parce que je ne les lis pas…

    Quand je fait de la veille, je lis le titre et la première phrase uniquement. Si ça me plait je vais voir de quoi il en retourne, je teste et j’en fait un billet, souvent de manière neutre et voila.

    Et comme Joffrey, on peut m’insulter sur ma façon de faire c’est pas grave, faire un article dessus, etc, car ça aussi, c’est un côté de la « blogosphère » Française :) (amusant d’ailleurs…)

    Par contre à côté de ça, il y a les donneurs de leçon (sur le même thème que cet article) et qui sont capable de faire un « Wikio-like » avec des conditions d’utilisations toutes roses, bien sous tout rapport et qui en fait te relève ton flux RSS pour le re-publier chez eux. Et eux, sont très dit « influent » sur leurs blogs perso.
    J’ai écrit cette fin au pluriel, mais en réalité je pensais à un seul type.

  • @Joffrey: Ah, je comprends mieux. Effectivement, dans le cas d’une sortie mondiale d’un produit ou d’un service, c’est différent. D’ailleurs, on n’a pas toujours de source, hein… Si je prends l’exemple de Google Buzz, perso j’ai eu la surprise de le découvrir actif en me connectant à mon Gmail et j’ai donc écrit un article sur le sujet. Sans citer de source puisque je ne me suis pas appuyé sur le travail d’un autre blogueur pour rédiger mon contenu.

    En revanche, à partir du moment où je m’appuie sur le boulot d’un autre, là je cite systématiquement ma source. Et depuis peu, lorsque je prépare des articles de fond, je fais des recherches en parallèle pour chopper d’autres articles traitant de la même thématique et pouvant intéresser mes lecteurs. C’est ainsi que j’ai cité l’article de Thierry dans ce billet, alors même qu’il m’avait complètement échappé et que je ne le découvert qu’après avoir bouclé l’ensemble.

    Maintenant, je te rassure, je n’impose effectivement rien et mon objectif n’est pas du tout de dire aux blogueurs comment ils doivent fonctionner. En fait, tout ce que j’ai fait, c’est simplement de proposer mon point de vue sur la question. Et en la matière, il faut quand même avouer que certains abusent énormément.

    En revanche, je suis complètement d’accord avec ta conclusion : si un blogueur passe son temps à pomper son contenu chez d’autres, il finira de toute manière par se prendre un retour de bâton. Et il suffit de voir ce qui passe parfois sur Twitter pour s’en rendre compte :)

    @Newyorkiz: Ah ouais, tu vas drôlement loin là quand même ^^ M’enfin, même si c’est tout petit, tant que le lien est présent, c’est déjà ça :)

    @zefulon: Bah, si je devais dresser la liste de toutes les conneries que j’ai pu faire depuis que j’ai ouvert la Fredzone (bientôt trois ans), il y aurait de quoi remplir des pages et des pages…

    Tu sais, c’est essentiellement en bloguant qu’on apprend à bloguer. Au fur et à mesure, on écrit nos billets mieux, plus vite, on va plus loin, on trouve son style, sa ligne éditoriale, son ton et ce n’est jamais vraiment fini. Tu vois, perso, ma dernière connerie en date, c’était que je ne citais jamais mes sources lorsque j’écrivais un article en me basant sur plusieurs articles différents. Et c’est Gonzague qui est venu me le faire remarquer, ce qui m’a permis de me remettre en cause, de me creuser la tête et de procéder différemment.

    Et puis finalement c’est comme ça qu’on progresse, hein :)

  • @zefulon: Alors là, les crédits photo, c’est pas toujours simple parce qu’il arrive que l’on trouve une photo mais qu’on ne sache jamais qui l’a prise. Et pareil pour les illustrations. A noter que d’un point de vue légal, les blogueurs sont normalement obligé de citer ces fameux crédits.

    @Sylvain: Alors ça, on peut dire que c’est quand même marrant la vie. Je me rappelle d’un article que tu avais publié il y a fort fort longtemps, à tes débuts je crois, où tu parlais justement du fait qu’il fallait citer ses sources, que c’était important, toussa toussa. Et je me rappelle aussi que j’étais venu commenté chez toi pour dire exactement le contraire. Et aujourd’hui, et bien on a inversé les rôles ^^

    On est bien d’accord, le sujet le plus important d’un article, c’est évidemment le service ou le produit que tu évoques. Normal. Mais l’avantage de la source, c’est que ça ne coûte rien, que c’est un chouette remerciement et que ça permet aussi à tes lecteurs de découvrir de nouveaux horizons.

    Un exemple simple, sur la Fredzone je parle d’un peu tout. Du web, du high-tech, bien sûr, mais aussi de films et de séries. Et il y a comme ça quelques films que j’ai découvert chez Lyricis, un blog qui est entièrement dédié au cinéma. Forcément, je le cite comme source et ça permet donc à mes lecteurs de découvrir certaines de mes lectures. C’est toujours bon à prendre, ça fait aussi partie du partage et de l’échange, deux des principes fondateurs du web.

    Après, comme je l’ai dit à Joffrey, je ne compte certainement pas t’insulter parce que tu n’es pas de mon avis, hein… Je ne vais pas me répéter mais l’objectif de ce billet, c’était de me défouler, certes, mais aussi et surtout de montrer qu’il peut être bénéfique de citer ses sources.

    Et pour le service dont tu parles, c’est à qui que tu fais allusion ?

  • Absolument d’accord avec toi c’est pour ça que je cite toujours mes sources (souvent, du au thème de mon blog, c’est une source vidéo/image mais rarement du texte, mais c’est pareil) !

  • @Fred, effectivement et c’est plus ou moins suite à cet article que j’ai changé de façon de faire.

    Pour ce qui est du service, je ne vais pas lâcher de nom ou de lien « publiquement » comme ça. Mais je peux le faire un privé…

  • J’adore tes articles traitant de sujet sur le bloging Fred, par contre je me demandais, niveau étique : SI l’on trouve une information interessante sur tel ou tel site, mais qui est déjà relayée, est-il préférable de citer le site sur laquelle on l’a trouvée, ou bien le site d’où l’information est issue ?

  • Mooncow

    Fred, tu veux m’épouser ? :>

    Non, sérieusement, cet article est extrêmement intéressant (comme d’habitude finalement), surtout après les derniers évènements de ce genre.

    Espérons qu’«ils» te lisent :)

  • Arnaud

    J’aime bien ta pensée car t’essayes toujours d’apporter qqchose dans tes articles et merci de lancer qq pics a certains blog dit de référence (qui doivent surement avoir plus d’influenece que le tien).

    Par contre un reproche: essaye de faire plus court :D J’ai pas envie de passer 3 heures a lire pkoi il faut des sources..c limite du bon sens…enfin voila un peu de synthese ferait pas de mal je trouve ;)

  • Salut Fred,ainsi que les autres d’ailleurs,

    Tout d’abord encore merci pour ton éloge.

    Pour ceux qui est de ma part j’essaie de toujours fournir une source quand je ne crée pas moi même du continu original.

    La source est très utile car c’est une continuité de l’article, elle permet parfois d’aller chercher un détail plus technique non fournit dans l’article, elle peut aussi permettre de vérifier l’info ou encore donner un autre point de vue. (@NewYorkiz même si parfois elle est en petit au moins elle est là pour les robots et pour ceux qui la cherchent)

    Par contre il est essentiel d’identifier la source, si un amateur du Kentucky invente un super concept, qu’il repris par Techcrunch, qu’à son tour Gizmodo le reprend, pour finir chez Semageek. Et bien la source pour moi c’est bel est bien l’amateur du Kentucky aussi bouseux soit il.
    A la limite vous pouvez remercier l’endroit où vous avez trouvé l’info à l’aide d’un via, mais celle là importe peu car c’est la source réelle qui apporte le plus d’info véridique en complément de votre article.

    Au niveau des traduction de blog US, Méa Culpa, du moins je fais rarement une traduction mot pour mot, mais plutôt je donne mon sentiment par rapport une traduction que j’aurais survolé en large, quitte à corriger certain points techniques pas assez approfondi à mon gout. En gros, je fait ma propre analyse sur une source parfois US, ou encore polonaise ou japonaise.

    Par contre c’est clair qu’il m’arrive de retrouver un article traitant le même sujet de moi, sans source, ou avec une source à Petaouchnok. Et ce qui me chagrine, c’est parfois l’analyse faite, très similaire à la mienne. Souvent quand on sort une analyse et que l’on passe un peu de temps dessus, il est très facile de reconnaitre son sens et ses mots même si les phrases changent parfois.

    Bref, je ne vais pas m’étendre sur le sujet, je suis bel et bien conscient de ce type de conflits entre bloggueurs et je ne souhaite en aucun point lancer une nouvelle polémique stérile de plus dans la blogosphère high tech. Chaque point est défendable que ce soit de fournir sa source ou non, et chacun à ses avantages et ses inconvénients.

    Pour ma part ce n’est pas avec des querelles de sources ou autres que l’on avance réellement dans la blogosphère, mais plutôt avec une ligne éditoriale stricte et du contenu original. Il ne faut pas oublier que ce sont pas les autres bloggueurs qui font et sont votre plus gros lectorats et que parfois il faut savoir ignorer quelques plagieurs qui finiront tôt ou tard par ne jamais avancer.

  • Pingback: Les news incontournables de la semaine -30-()

  • Dédicace au traducteur français de LifeHacker :d

  • @Arnaud: Je pensais la même chose justement, et seulement depuis que j’ai lu cet article. (par contre toi n’abrèges pas trop, le langage semi-SMS c’est bof :))

    Certes c’est long, mais Fred insère à chaque fois, ou très fréquemment, des exemples pour chaque point essentiel de l’article, du coup ça s’allonge !

  • Mais en fait, à la base c’est déjà une question de respect.
    Tu pompes, tu dis où tu pompes, respect envers le créateur et le lecteur.

    Tout se perd dans ce bas monde. Toutes les excuses évoquées ici me font marrer perso, mais bon, ainsi fonctionne une trop grande majorité.

  • Le genre de pratiques qui me donne envie de gerber et je sois dire que j’ai bien trop souvent la nausée depuis que je suis blogueur…

    Une petite piqure de rappel sur ces pratiques est toujours bienvenue mais je pense que ceux qui ont pris l’habitude de ne pas citer leurs sources sont parfaitement conscients qu’ils ne jouent pas le jeu et se moquent éperdument de l’impact que cela peut avoir sur leur image… Pauvres loosers…

  • @Thomas: Ouai je sais je vais faire des efforts :D .. mais plus je synthétise moins j’ai d’efforts a faire :P

  • Pingback: Blogueurs : 5 raisons de citer vos sources ! | Fredzone «()

  • Pingback: Webdesign, Google Liquid Galaxy, Google Buzz, eBay condamné, iPhone à l’orange, et la grande roulette du chat | zdar.net()

  • Voilà une question très intéressante. Je ne blogue que depuis quelques mois, et, j’avoue, je ne prends le temps de lire les blogs des autres que depuis quelques mois également, avant je n’avais pas le temps.

    Je suis tombé plusieurs fois déjà sur des polémiques de ce genre, et je m’interroge.

    Si je lis un article sur un sujet, produit ou service, que je trouve le produit ou service intéressant, je remonte à la source initiale, le site du fabricant par exemple, je fais ma petite enquête, j’écris mon article original avec mes mots et mes idées à moi, je ne pense pas que citer la source qui m’a servi d’inspiration soit vraiment important, dans la mesure où je n’ai pas profité du travail de cet auteur, il m’a juste donné une idée de sujet.

    Si par contre, je lis un article intéressant, et je le reposte presque à l’identique (éventuellement traduit s’il n’était pas en Français) d’une part, je me dois de citer la source, d’autre part, je ferai bien de ne pas poster l’article du tout, car ça n’a aucun intérêt, autant linker simplement la source, non?

    Tout ça pour dire que moi les blogs qui décrivent un truc en 3 lignes avec une photo et ensuite te mettent source machin via bidule via truc qui l’avait vu sur machin ça me saoule, je lis des blogs pour avoir les analyses des blogueurs, leurs points de vue personnels.

    Du coup la problématique des sources me dépasse un peu, si à la fin d’un article je me sens obligé de citer ma source, bin, je le jette et je recommence.

    Après se pose la question des images et vidéos. Je vois souvent des sites cités comme source de vidéos alors qu’ils n’en sont pas les auteurs, juste les premiers à les avoir downloadées de Youtube, leur collé un logo dans un coin et les avoir republiées sur leur canal youtube.

    Là on fait comment? Je dois faire une enquête à chaque vidéo pour trouver LA SOURCE originale ou bien je cite le site où moi j’ai trouvé la vidéo, mettant ma conscience au repos, mais en nuisant encore plus au vrai auteur?

    Bref, problématique complexe…

  • Excellent article qui met les choses au clair, il m’arrive d’oublier mes sources (involtairement bien sûr) mais les 3/4 du temps je réédite le billet et je corrige l’oubli.

  • Korben

    Hello

    En ce qui me concerne, je citais plus souvent l’article d’origine que la source (ou que le « via ») car je trouvais que celui-ci apportait plus d’informations aux internautes mais je m’arrangeais tjrs pour citer un truc. J’ai récemment oublié et on me l’a reproché.

    J’essaye donc de faire attention même si je n’en fait pas une cinécure sachant qu’au final tout le monde se repompe joyeusement. J’en connais certains qui pompent aussi à grand coup de copier/coller mes propres articles et ça ne me dérange pas plus que ça.

    Ton article est donc sympa pour mieux comprendre les « enjeux de la citation de sources » et j’ai appris quelques trucs grâce à toi même si le petit ton moralisateur qui trainent sur le fond de l’article aurait pu être évité. Je n’aime pas trop cette mode du blogueur donneur de leçon… je suis plutôt dans le trip du chacun fait comme il veut, comme il le sent. Cependant, je ferai plus attention en tout cas à ce point de détail dans mes prochains articles.

    Merci Fred

  • Dans certains cas, citer sa source c’est comme tuer son propre business. Business plutôt qu’influence, car c’est souvent l’argent qui fini par les motiver (même si ça n’a pas toujours été leur cas).
    Mais que l’on ne cite pas sa source ne me dérange plus vraiment (enfin dans une certaine mesure, of course), tant que le blogueur ne se fait pas ensuite passer pour un grand génie qui a le pouvoir de pondre de l’info comme si il avait eu une épiphanie en allant au chiottes !

    Moi sur mon blog je cite toujours les sources (si possible et sauf oubli). Il m’arrive comme toi de faire une recherche google pour trouver d’autres sources pertinentes et les inclure. Sauf que dans mon secteur ça ne tue pas mon business vu qu’en général soit je crée du contenu ou soit je vulgarise des choses pour les rendre accessible (par rapport à la source).

    Et sur certains secteurs il m’arrive souvent de ne pas citer mes sources, mais là c’est tellement concurrentiel et prolifique que c’est un vrai bordel pour retrouver l’origine …

  • Je rajouterais que citer ses sources permet de constituer une communauté. C’est une marque de respect et cela met en avant les blogs que l’on lit, qui eux-mêmes seront plus à même de venir voir ce que l’on fait ! çà peut créer des « regroupements » de blogueurs sur le même thème, ce qui permettra de progresser collectivement : nouvelles idées, billets réponses, échanges de bonnes pratiques… Bloguer tout seul dans son coin, c’est triste quand même.

  • @Thomas: Et c’est une bonne chose :)

    @Sylvain: Bah disons que toi aussi tu as très souvent été pompé et je comprends donc parfaitement que tu aies décidé de changer ton fusil d’épaule, hein. ^^

    @veragounet: Je pense qu’il vaut mieux citer la source originelle vu que c’est elle qui a crée le contenu exploité.

    @Mooncow: Ma femme serait pas forcément d’accord, hein :D

    @Arnaud: Huhu, ça a toujours été mon problème, ça, mes profs me faisaient déjà ce reproche quand j’étais au bahut. J’ai effectivement souvent tendance à trop en faire mais c’est aussi une manière pour moi de mieux préciser ma pensée. Le fait est que le texte est toujours sujet à interprétation et qu’il faut parfois détailler un peu les choses pour être bien compris. ^^

    @Semageek: On est complètement d’accord, c’est la source originelle qui compte. Après, tu peux parfaitement relayer une info choppée sur les sites US, ce n’est pas un problème sauf si tu ne cites pas ta source et que tu donnes donc l’impression à tes lecteurs que c’est toi qui a « inventé » l’article en question. Là, de mon point de vue, ce n’est pas très éthique.

    @Gonzague: Hu ? J’ai pas du suivre cette affaire, tiens.

    @Morgan: On est d’accord mais le respect n’est pas une valeur universelle, chacun a son propre point de vue sur la question. Tiens, et pourquoi je pense à Kant et à son éloge de la vérité, moi ?

    @Stagueve: Disons qu’il y a deux catégories de blogueurs qui ne citent pas leur source : les « petits » blogs qui finissent rapidement par sombrer dans l’oubli et les « gros » blogs qui sont déjà présents sur la scène depuis un moment et qui n’en ont rien à foutre de piller du contenu. Pire, quand tu leur fais remarquer, ils ont souvent tendance à te cracher à la gueule. Et non, on ne citera pas de noms :)

    @Paolo: Et, tu soulèves un lièvre là… Et on peut dire que ton point de vue est très intéressant. Perso, je fonctionne d’une manière bien précise (et je ne dis pas que j’ai raison de le faire comme ça, hein). Si je choppe une idée d’article sur un site et que je creuse le sujet, je cite quand même le site en question. Si je choppe une idée d’article sur plusieurs sites et que je creuse le sujet, je cite quand même les sites en question. Pourquoi ? Parce qu’il est possible qu’ils développent certains aspects de la question ou qu’ils offrent une ouverture à mes lecteurs. Et c’est donc une bonne manière pour eux d’avoir une vision d’ensemble de la problématique soulevée.

    @Nicolas: Tout le monde fait des erreurs, moi le premier, et c’est important puisque c’est aussi comme ça qu’on apprend, hein :)

    @Korben: Moralisateur ? Oui, j’avoue que c’est possible. Le truc, c’est que j’ai écris cet article avec un soupçon de colère derrière et que j’aurais peut-être du le repousser, respirer un grand coup et attendre de me calmer avant de le rédiger. M’enfin, des fois je suis impulsif, hein…

    Après, ce qui me désolé, c’est que j’ai l’impression que le web ressemble de plus en plus à la vraie vie. Depuis que la monétisation et l’influence ont fait leur entrée, on trouve de plus en plus d’opportunistes et de profiteurs. Et comme un vieux con, j’avoue que je repense parfois avec beaucoup de nostalgie au temps où le web était une nouvelle terre à conquérir.

    Putain, je deviens vieux et con, c’est terrible :)

    @Julien: Mais là, c’est justement le problème du blogueur pro qui paye ses factures avec ses revenus adSense. Et c’est aussi pour cela que j’avais rédigé un billet avec 7 raisons de ne pas devenir blogueur professionnel :)

    @Flav: Exact, je n’ai pas soulevé ce point mais il est drôlement important. Perso, c’est aussi comme ça que j’ai fait la « rencontre » de certains blogueurs, ce qui valait amplement le lien que j’avais fait. Et pour aller plus loin, j’ai un peu envie de dire que si tu veux bloguer tout seul, alors il vaut mieux foutre ton blog en localhost, hein ^^

  • « et s’il fallait être intelligent pour tenir un blog, alors le top Wikio serait bien vide »

    ça c’est fait, après… :D

  • très bon article, au debut quand j’ai commencé a bloguer je ne savais pas qu’il fallait citer ses sources entre autres choses, mais j’ai appris pas mal de choses depuis et maintenant j’essaie de citer systematiquement les sources. Je ne fais pas du copier coller, ça me prend son temps d’ecrire un article à chaque fois.

  • J’écrivais sur Google Buzz « C’est un signe d’intelligence collective & individuelle: je lis, je suis en veille, je partage, je recommande, je mets en valeur, je me cultive et apporte une valeur ajoutée …etc. » J’ajoute qu’il faut distinguer l’absence de citation de la source d’inspiration et le copié-collé manifeste. L’homme a toujours regardé et observé pour apprendre et s’approprier les idées en les mettant à sa sauce. C’est là qu’il faut pouvoir différencier « inspiration » du « clonage ».
    Le copié-collé sur le Web est énervant et il se repère au fil du temps… je suis d’accord. Mais le copié-collé des auteurs ça c’est décevant et un manque total d’honnêteté intellectuelle. Depuis mes 5 ans de blogging j’ai vu défilé des auteurs d’ouvrage experts dans la réécriture des posts.

  • moi je dis +1

  • Après il faut voir que tout le monde ne blogue pas pour avoir un blog « influent » (qu’est-ce que ça veut dire hein ?). Il y a des gens sur le web qui blogue pour le plaisir, tu as raison : discussion; échange et partage. Donc citer ces sources va de soi.

    Après on est pas obligé car vu que pas mal de monde se repompe si on créé à partir de ça un article construit et plus évolué on a fait du contenu donc la source n’est pas impérative. Et après si on prends de l’information sur certains blog dire que ça vient de chez robert ou Michel osef car très surement les lecteurs l’ont déjà croisé.

    Chacun fait comme il le souhaite, il n’est pas nécessaire de citer ses sources et il n’est pas indispensable d’être réglo. Moi je cite après chacun fait ce qu’il veut.

    « Et puis, à certains moments, je vais prendre un peu plus de temps pour créer un article de toute pièce. » Et c’est surement ce qui rebute certains car ça prends du temps voir beaucoup de temps.

  • @Fred: non non, on ne citera pas ces connards (oups) :p

    @Korben: « certains qui pompent aussi à grand coup de copier/coller mes propres articles et ça ne me dérange pas plus que ça », tu m’étonnes :D

    Je te l’ai déja dit, tu es pour moi l’un des spécialistes dans le domaine et je trouve cela bien dommage mais tu le sais, je t’aime bien quand même mon ptit Korbinou ;)

  • @Bingo: Ouais, je sais, c’était mesquin mais comme je suis compris dans le lot… ^^

    @kiedis: Bah, on en apprend tous les jours, tu sais. Perso, à mes débuts, on peut dire que j’ai accumulé conneries sur conneries. Pas forcément sur les sources, hein, mais t’imagines pas le nombre de fois que j’ai été à côté de la plaque.

    Après, je pense que le tout, c’est de le reconnaître. On fait tous des erreurs, c’est aussi ce qui nous fait grandir et ce qui nous permet d’aller toujours plus loin.

    Ouais, j’ai développé une philosophie de vie personnelle et j’adore enfoncer des portes ouvertes, c’est trop incroyable :D

    @fbrahimi: Perso, c’est un peu pour ça que j’ai lancé Weedle. Sur la Fredzone, vu que je traite de l’actualité high-tech, j’ai tendance à beaucoup relayer. Des fois, c’est frustrant, parce qu’on a l’impression de ne rien créer. Sur Weedle, j’essaye de créer du contenu autant que je le peux, ça compense.

    Enfin après, c’est évident que le mimétisme joue un rôle pré-pondérable dans le développement de son « moi » mais, à un moment, il faut quand même essayer d’inventer soi-même afin de ne plus vivre dans l’ombre d’un autre. Et, généralement, il faut toute une fois pour y parvenir.

    @Nfab: Merci :)

    @dhoko: Chacun fait ce qu’il veut, c’est certain, mais à partir du moment où l’on construit sa « notoriété » sur le travail d’autrui, j’estime qu’il faut au moins faire preuve d’humilité, ce que ne font jamais ceux auxquels j’ai pensé en écrivant cet article.

    Et oui, sinon, créer du contenu prend beaucoup de temps. Quand je relaye, je passe environ une demie heure sur mes articles. Quand je crée du contenu, c’est facile deux ou trois heures de boulot.

  • vince

    salut fred, merci pour ton article.
    tres interessant, je me suis permis de le reprendre integralement dans mon blog sans changer une seule virgule… et…
    je crois bien que je n’ai pas pense a mentionner la source ;)

  • @Fred: C’est vrai, faut rester honnête après tout. Ça coute rien alors pourquoi ne pas le faire?

    Oui la création de contenu prend du temps, pour le billet de demain (un tuto) ça m’a pris… 5h 30 et plus… Dur dur :) Mais ce n’est pas tout le temps aussi long

  • Je suis d’accord avec le billet en général, par contre tu critiques les bloggueurs qui traduisent des articles américains. Personnellement je ne le fais pas mais je trouve que c’est une valeur ajoutée. Beaucoup d’internautes francophones sont incapables de lire l’anglais.

  • Ah merci Fred ! Qu’est ce que ça fait du bien de lire un article comme ça :)
    Ca me fait un peut penser à la musique et les problèmes des reprises toutes plus moches les unes que les autres vis à vis de l’oeuvre original.
    Et puis l’avantage de citer les sources, appui l’analyse original d’un billet. C’est un peut comme un produit d’appel.

  • @stagueve: Tiens, c’est marrant, je pensais justement que tu t’entendais super bien avec Korben, faut vraiment que je passe plus de temps sur Twitter moi ^^

    @Sylvain: Terrible :D

    @sir.chamallow: Bah faut surtout se rendre à l’évidence qu’on ne peut pas savoir tout sur tout et qu’on ne peut pas non plus parler de tout. Alors lorsque tu trouves un article intéressant et que tu relayes, c’est bien de le citer. Juste histoire de saluer le boulot effectuer et d’offrir de nouveaux horizons à ses lecteurs.

    @dhoko: 5h30 ? Ouais, ça m’est aussi déjà arrivé, notamment sur des sujets où j’ai du mal à trouver l’inspiration. Parce que celle là, il ne faut pas non plus l’oublier, hein…

  • @Fred: @stagueve: T’inquiète pas Fred, Steve et moi on n’a pas besoin de se faire de longs posts à demi mots pour se dire ce qu’on pense. D’ailleurs, maintenant j’ai bien compris que c’était un manque de respect donc je fais super gaffe de ne plus oublier sourcer et je ne me contente plus de citer uniquement le site d’origine mais je link aussi le site « via ».
    Je suis un peu comme le chocolat Max Havelaar, je deviens de plus en plus blog équitable avec le temps finalement :-)

    Allez, a+

  • @Fred: Là c’est pas pour l’inspiration ni même à chaque fois. C’est juste de préparer taper introduire les screens les liens… Et la relecture et les corrections. C’est chiant et ça prend du temps mais bon.

  • excellent article. à rt of course. Pour la notion de duplicate de sites américains… à noter qd mm que certaines sociétés françaises ont pratiqué largement ces fameux copier-coller. ont mis en place de multiples blogs thématiques… dont les contenus provenaient très largement des us… et sont devenues leader dans leurs domaines… encore aujourd’hui…

  • @Korben: Yep, j’ai aussi remarqué que tu faisais de plus en plus gaffe à bien citer tes sources et j’avoue que ça m’a donné envie de suivre un peu plus tes articles. Mais après, avec @Stagueve, je me rappelle juste du temps où vous plaisantiez pas mal sur Twitter et vos derniers commentaires m’ont vachement étonné quand même.

    @dhoko: Ah ouais, perso je ne relis presque plus mes billets. Bon, des fois, je fais des fautes de frappe, hein, mais je publie tellement d’articles depuis un moment que le processus est presque devenu complètement automatique. Juste au niveau des billets comme celui-ci où je me creuse généralement un peu plus la tête.

    @Fabien Pretre: Franchement, venant de toi, ça me fait vraiment plaisir. Et pour en revenir à ta dernière remarque, je ne peux que plussoyer. Tu as beaucoup de sites d’actualités qui ont pompé les sites américains durant des années et qui pompent d’ailleurs désormais les blogueurs francophones aussi. Et ça, franchement, je trouve que c’est limite.

  • Deux choses me semblent importantes :
    le contenu unique et citer ses sources.

  • Pingback: 16 méthodes pour accroitre sa visibilité | WebActus()

  • @Cerbere: Yep mais pour le contenu unique, tout dépend de ta ligne éditoriale. Quand tu parles d’actualités high-tech, c’est pas facile de produire un contenu que personne n’a produit auparavant.

  • Pingback: Interlude sur les billets non sponso()

  • Va falloir que je te fasse un contre article sur mon blog intitulé pourquoi je cite de moins en moins mes sources!

    Je crois qu’il y a des phases dans la maturité d’un blogueur, mais j’en reparlerai la semaine prochaine, là je vais profiter des 30° de la plage ce week end!

  • Pingback: Blog, référencement, ebusiness… [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm()

  • Fred : <3 Mon jésus

    (bon y a quelques commentaires emplis de mauvaise foi ici mais c'était drôle à lire au moins) ^^

  • J’adore Korbfail qui joue le vilain petit canard boiteux. Tout le monde le trash sur Twitter car il ne source pas, et c’est une image qui commence à lui collet à la peau. Mais c’est sûr qu’à grand coup de censure, y compris des commentaires négatifs mais constructifs et argumentés, tout est rose au pays de « Korbinou ».

    Bloguer sans source va un moment, mais les lecteurs se lassent assez vite une fois qu’ils ont compris le petit jeu (même si les chiffres ne le montrent pas).

    M’enfin, j’en ai déjà parlé ici de tout ça http://blogmotion.fr/internet/bloguer-sans-source-4486

  • @thierry: Ah bah ça m’intéresse, oui, en tout cas profite bien de la plage, hein ^^

    @Gonzague: Quand on sait comment Jésus a fini… :mrgreen:

    @Mr Xhark: Bah, sur ses derniers articles j’ai quand même eu l’impression qu’il sourcait plus souvent, non ? Sinon je suis assez d’accord avec toi, si un blogueur joue au con, ça finit forcément par se retourner contre lui.

  • Je me décide à commenter ce très bon article, car mon site est souvent victime de son succès. En effet nombreux d’autres sites font du copié collé de nos articles sans nous citer, alors que nous faisons plus qu’attention à le faire et que nous ne reprenons jamais un article mot pour mot !!

    Ce soir le cas se reproduit, je le signale à la personne concernée. En retour ? Insultes et mauvaises foi …

    Ca donne envie de continuer ces comportements !!!

    Je ne citerai pas ce blog qui se reconnaitra car se serai leur faire de la pub !

    En tout cas, encore merci pour tes supers articles Fred et bonne continuation. ;)

  • @ZuZu: Généralement, quand tu commences à être pompé, c’est aussi que tu commences à être connu :) Faut essayer de positiver, même si ce n’est pas toujours facile. En fait, le plus dur, c’est quand tu soignes vraiment un article, qu’il te prend du temps, et que tu vois quelqu’un d’autre s’en emparer ensuite.

    Merci en tout cas et bonne continuation à toi aussi ;)

  • Pingback: Pourquoi je cite de moins en moins mes sources sur ce blog()

  • Joe

    Pour ma part, je ne lis aucun bouquin ni article qui ne comporte pas de sources (avec des liens actifs pour le Web).
    Mais le pompage ne date pas d’hier. Qui ne connait au moins un prof de fac qui a recopié ou s’est inspiré des thèses de ses étudiants???
    Idem pour les chercheurs. Le Web n’a fait que faciliter cette pratique.
    Oui et non, car recopier des morceaux de phrases trouvées dans un mémoire d’étudiant pour les mettre dans un moteur de recherche permet d’identifier très rapidement les plagiaires!!!

  • Pingback: | Les blogueurs ont aussi des droits()

  • Et un joli spam le commentaire résultat du cap

  • Moi j’ai plusieurs questions. Si on reprend des infos d’un site, exemple un article de foot et je récupère deux trois info (Zidane nouveau président du Real .. etc ) et que je l’ai réutilise mais en écrivant mon propre article. Dois-je là aussi indiqué mes sources ? Car dans ce cas il est très compliqué de savoir d’où provient la source ? Tout les journalistes devront être cité … Alors à partir de quel moment devons nous considérés que l’article n’est pas de nous et que nous devons citer une source.

  • Brin de colère partagé aussi à voire certains blogueurs relayer des infos vu sur mon blog et faire à leur tour un billet en zappant qu’ils avaientt vu l’info via mon flux avant la source initiale…
    Oui ça a toujours existé, oui ça continu, oui c’est énervant ! Mais bon ça fait partie du web…
    On a tout a y gagner à citer ses sources, ceux qui ne s’y disciplinent pas y perdent en éthique ça c’est dit !

  • Pingback: 16 méthodes pour accroitre sa visibilité()

  • Pingback: Loppsi, 4chan, logiciels portables... Billets de la semaine #85 - Blog du Modérateur()