Blogueurs : enlargez votre influence !

Oyez oyez les gens. Bienvenue dans la blogosphère, paradigme de la suffisance, de l’auto-satisfaction et de l’enlargment d’influence. Et oui, ça se passe comme ça dans notre monde et si tu es en train de lire ces quelques mots, c’est que toi aussi tu as envie d’être super hype et d’avoir plein de friends qui viendront déposer leur comm’ sur your blog. Tant mieux parce qu’on est là pour ça…

Dans la blogosphère, l’influence, c’est pareil que la taille du pénis : plus vous en avez, et plus on vous écoute. Parce que, forcément, si vous n’en êtes qu’à moins de 500 VU par jour, vous ne comptez pas. Ça tombe bien, d’ailleurs, puisque ce n’est pas mon cas et qu’on ne pourra donc pas me reprocher d’écrire ce billet par frustration. De mon côté, autant dans mes VU que dans mon caleçon, tout va donc très bien et je suis certain qu’au fond de vous, tout au fond même, vous êtes ravis de l’apprendre.

Alors pourquoi écrire ce billet ? Pas par colère déjà, parce que j’ai passé l’âge d’écrire sous le coup de l’émotion. Enfin en public, on va dire… Donc toujours est-il que ce billet fait suite à deux mails que j’ai reçu, à la suite en plus. Le premier me proposait gentiment de parler d’un super nouveau blog de la mortkitue. En même temps, ce n’est pas grave, j’en reçois quelques uns des comme ça et la plupart du temps, je suis le mouvement. Sauf que là, voilà, le blog en question est un blog… euh… de cul. Le plus drôle étant que l’auteur de ce message me suggérait, je cite : « de renforcer nos positions à tous les deux en échangeant un lien en bas de page ». Je ne sais pas pour vous, mais un mec qui tient un blog porno et qui me propose de renforcer nos positions, ça me fait peur.

Mais bien évidemment, le bougre n’en est pas resté là. Et non… Car le voilà qui poursuit en disant que « nos deux blogs ont tout à gagner à établir un partenariat durable, parce qu’à deux on est plus forts ». Oui, à plusieurs on est plus fort et c’est bien connu que nous tenons tous un blog pour… euh… nous battre ? Merde, là je me prends un sacré coup derrière la tête parce que, de mon point de vue, je pensais qu’on tenait un blog avant tout pour communiquer et partager ses passions. Je dois être un sacré con d’utopiste, finalement…

Le plus drôle, c’était évidemment le second message, reçu à la suite du premier, me proposant une méthode révolutionnaire pour augmenter la taille de mon pénis. Et oui, des mails comme ça, on en a tous reçu et je ne fais évidemment pas exception à la règle. Sauf que voilà, de voir ces deux messages l’un derrière l’autre, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle. D’un côté on me propose de booster mon audience et mon influence et de l’autre, de booster la taille de ce vieux copain qui ne m’a pas quitté depuis… bientôt 28 ans (forcément, ça créé des liens).

Alors finalement, j’en viens à me demander si la soif d’influence de certains, l’amour des classements des autres, n’est pas assimilable à ces petites pompes très bizarres qu’on essaye, de temps à autre, de vous vendre. Et si, finalement, tout n’était qu’une question de taille, hein ? La taille du compteur Feedburner, la taille de nos VU, la taille du nombre moyen de commentaires par billets…

Oui je sais, c’est flippant. Je suppose que ça doit être le blues du blogueur.

Ou pas…

Mots-clés nsfwnsfy