Blue Origin a dévoilé Blue Moon, son premier atterrisseur lunaire

Ça bouge du côté de Blue Origin. La société aérospatiale fondée par Jeff Bezos,  le grand patron d’Amazon, a profité d’une conférence qui s’est tenue à Washington le 9 mai dernier, pour présenter « Blue Moon », son premier atterrisseur lunaire. Cette présentation officielle est la concrétisation de trois années de dur labeur.

Durant la conférence, c’est avec fierté que Jeff Bezos a déclaré que « ce véhicule va aller sur la Lune. » Blue Moon facilitera l’exploration de la Lune, étant donné qu’il permet des atterrissages lunaires plus précis et qu’il est capable de transporter plusieurs types de charges utiles.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Confiant, Jeff Bezos a indiqué que d’ici 2024, cet atterrisseur lunaire sera capable de transporter des humains pour des missions sur la Lune.

Un atterrisseur lunaire ultra-sophistiqué

Durant sa présentation, Jeff Bezos a donné plus de détails concernant Blue Moon. D’une masse à vide de 3 tonnes, cet atterrisseur lunaire pèsera environ 15 tonnes avec le plein d’ergols. Blue Moon sera capable de transporter à son bord des charges utiles de 3,6 à 6,5 tonnes en fonction de la version de l’atterrisseur.

À son bord, il pourra transporter au maximum quatre rovers et accueillir de nombreux matériels destinés aux astronautes et à la construction d’une base lunaire. Grâce à cet engin, Jeff Bezos compte bien faire monter les missions lunaires à un tout autre niveau.

Jeff Bezos voit grand

Actuellement, Blue Origin se penche sur la construction du BE-7, le moteur qui équipera Blue Moon. Le BE-7 n’est pas un moteur comme les autres et pour cause ! Il fonctionnera grâce à un carburant fait à base d’oxygène et d’hydrogène liquide qui pourra être fabriqué sur la Lune.

Le boss de Blue Origin a indiqué que Blue Moon n’aura aucun mal à transporter des humains sur la Lune. « Sa capacité d’atterrir en douceur et sa précision d’atterrissage vont permettre une présence humaine soutenable sur la Lune », promet-il. Jeff Bezos est donc plus que prêt à relever le défi lancé par Mike Pence, le Vice-Président américain, qui a fait savoir que le gouvernement Trump se donnait pour objectif de renvoyer des humains sur la Lune d’ici 2024.

Jeff Bezos sera donc l’homme de la situation et il tient à ce que tout le monde le sache. « Il est temps de retourner sur la Lune, et cette fois d’y rester », a-t-il déclaré.

Mots-clés blue originlune