Blue Origin présente sa nouvelle fusée en vidéo

Blue Origin a publié une vidéo présentant les caractéristiques de sa nouvelle fusée nommée « Glenn ». Il s’agit d’un prototype de la nouvelle flotte de fusées réutilisables développées par la société aérospatiale du milliardaire Jeff Bezos, le patron d’Amazon. C’est le fruit de plusieurs années de travail. Glenn devrait permettre au groupe de rivaliser avec la Falcon Heavy de SpaceX, et de se positionner dans la conquête spatiale.

Avec l’ancienne fusée New Shepard, la société prévoyait d’envoyer des charges utiles et des touristes dans l’espace aux altitudes suborbitales.

Blue Origin

Capture YouTube

Désormais, elle sera en mesure d’aller plus loin avec la Glenn, un lanceur réutilisable capable d’atteindre l’orbite terrestre basse ou LEO. Blue Origin tient à imposer sa présence dans l’espace.

Dans la vidéo, la nouvelle fusée effectue quelques démonstrations, comme une livraison de fret dans l’espace et un atterrissage motorisé à bord d’un navire de récupération.

Le premier lancement est prévu pour 2021

Glenn mesure quatre-vingt-quinze mètres de hauteur et peut fournir quarante-cinq tonnes métriques en LEO, et treize tonnes métriques en GTO transfert géostationnaire. L’engin intègre un lanceur à deux étages et un large compartiment pour loger sa cargaison.

La fusée serait propulsée par sept moteurs BE-4 qui utilisent une combinaison d’oxygène liquide et de gaz naturel liquide.

Cette combinaison générerait dix-sept mille cent kilonewtons de poussée. L’engin peut effectuer un atterrissage contrôlé sur le sol ou sur une péniche flottante en mer.

Le premier vol du lanceur est prévu dans deux ans, c’est-à-dire en 2021. La nouvelle fusée serait capable de mener vingt-cinq missions avant de se retirer.

Le prochain sera New Armstrong

Glennrocket porte le nom de John Glenn, le premier astronaute américain à avoir gravité autour de la Terre. Elle ressemble beaucoup à New Shepard, qui a emprunté le nom d’Alan Shepard, le premier astronaute américain à sortir de l’atmosphère.

Bezos a également parlé d’un lanceur super lourd destinés à des missions lunaires qui devrait bientôt voir le jour. Il a indiqué que la prochaine fusée de Blue Origin sera baptisée New Armstrong, en l’honneur de Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune.

« Notre vision est faire vivre et travailler des millions de personnes dans l’espace », a-t-il annoncé. « New Glenn est une étape très importante. Ce ne sera pas la dernière, bien sûr. Le prochain lanceur sera New Armstrong. Mais c’est une histoire d’avenir. »

Mots-clés blue originespace