BMW et Tencent s’associent pour ouvrir un centre informatique destiné aux voitures à conduite autonome en Chine

La compagnie allemande BMW et le géant des jeux en ligne chinois Tencent Holdings ont annoncé le vendredi 19 juillet dernier qu’ils allaient s’associer pour un projet commun. Leur but ? Mettre en place un centre informatique en Chine qui va servir à développer les voitures à conduite autonome dans le pays. Ce dernier est en ce moment considéré comme le plus grand marché automobile au monde.

D’après les informations, le centre commencera à fonctionner vers la fin de cette année. Celui-ci fournira une capacité de traitement de données qui permettra aux voitures de rouler de façon semi-autonome, ou à terme, de façon entièrement autonome.

Crédits Pixabay

L’ouverture de ce futur centre informatique intervient après l’ouverture vers le début de l’année d’un centre similaire à Munich. Selon les sources, le centre informatique chinois sera établi dans la ville de Tianjin.

La mission du nouveau centre

D’après Jochen Goller qui est à la tête des opérations du constructeur allemand en Chine, la mise en place de ce centre servira de support au travail de développement de la conduite autonome par BMW dans le pays. Selon lui, grâce à ce centre, BMW pourra trouver les solutions adéquates concernant l’automatisation des voitures par rapport aux conditions spécifiques de conduite en Chine.

Concernant son partenariat avec Tencent, BMW a indiqué que le nouveau centre  informatique exploitera le cloud computing et les métadonnées de la société chinoise. Le centre aura en effet besoin d’une infrastructure déjà existante pour pouvoir démarrer son travail.

Un besoin en puissance

Concernant son projet en Chine, la compagnie BMW a indiqué qu’elle pense introduire des véhicules à conduite semi-autonome, ou de classification L3, dans le pays à partir de 2021. Ce type de véhicule exige une puissance informatique assez conséquente pour pouvoir analyser en temps réel les flux d’informations numériques concernant les routes et le trafic en général.

Les voitures autonomes nécessitent des capacités sophistiquées de traitement de données. Cela est dû au fait qu’elles utilisent une intelligence artificielle pour leur permettre d’apprendre à partir de leur expérience afin de rouler sans intervention humaine.

De plus en plus de constructeurs automobiles s’intéressent à la conduite autonome. Avec ce nouveau centre informatique en Chine, BMW fait un pas de plus dans sa conquête du marché asiatique.

Mots-clés bmwtencent