Bob Lazar ou l’histoire du spécialiste des OVNIS

Bob Lazar, de son vrai nom Robert Scott Lazar, est un ingénieur et scientifique américain né le 26 janvier 1959. Bob est surtout connu pour ses allégations à propos des extraterrestres. En effet, il affirme avoir travaillé pour le compte du gouvernement américain entre 1988 et 1989, au Secteur 4 près de la Zone 51, une base militaire qui se trouve dans le désert du Nevada.

Là-bas, Bob Lazar affirme avoir travaillé sur des engins extraterrestres que l’armée américaine aurait capturés après la Seconde Guerre mondiale.

CIA OVNI

Le réalisateur américain Jeremy Kenyon Lockyer Corbell nous propose une rare interview qui revient sur l’histoire controversée de ce scientifique hors du commun.

L’histoire de Bob Lazar

Bob Lazar est un féru de mécanique depuis son plus jeune âge.

Déjà adolescent, il construisait de petits réacteurs et les fixait à son vélo. Puis en grandissant, il est passé à des réacteurs plus gros qu’il attachait à sa voiture. Il a même construit une fois un accélérateur de particules dans sa chambre qu’il utilisait pour fabriquer des produits chimiques servant à alimenter sa corvette faite maison fonctionnant à l’hydrogène.

Bob Lazar a toujours affirmé avoir étudié la physique au MIT et travaillé au Laboratoire National de Los Alamos (un laboratoire du département de l’Énergie des États-Unis). Il affirme également être persécuté par le FBI, et qu’on lui a même tiré dessus. Mais surtout, il dit avoir travaillé dans une installation militaire appelée S-4, qui se trouve près de la zone 51, dans le désert du Nevada. Là il aurait travaillé sur des engins spatiaux extraterrestres, autrement dit des OVNIs.

Tous ces aspects de la vie de Bob Lazar n’ont pas pu être confirmés, notamment en ce qui concerne son passage au MIT, l’université ayant affirmé n’avoir trouvé aucune trace de lui dans ses archives. Il en est de même pour le Laboratoire National de Los Alamos qui nie l’avoir accueilli. Toutefois, le journaliste George Knapp a apparemment trouvé dans un annuaire interne de Los Alamos un certain Robert Lazar.

Le documentaire de Jeremy Corbell

Dans son nouveau documentaire intitulé « Bob Lazar:Area 51 and Flying Saucers » (Bob Lazar: zone 51 et soucoupes volantes), le réalisateur Jeremy Corbell revient sur les faits marquants de la vie de Bob Lazar, et surtout sur ses affirmations concernant les extraterrestres.

C’est en 1989 que Bob Lazar a raconté pour la première fois son histoire sur le Secteur 4 et les OVNIS qu’il a découverts dans la zone 51. Ensuite il a été de moins en moins bavard sur le sujet, de fait, ses interviews sont très rares. Mais Lazar a accepté de revenir sur son histoire devant la caméra de Jeremy Corbell.

Le documentaire revient notamment sur une interview anonyme accordée par Bob Lazar en mai 1989 au journaliste George Knapp, de Las Vegas. On y trouve également de nombreuses images d’archives de l’époque où Lazar était sous les projecteurs de la scène internationale. Dans l’interview de Knapp il décrit, sous le pseudonyme « Dennis », les travaux qu’il a eu à réaliser sur les systèmes de propulsion de « neuf soucoupes volantes d’origine extraterrestre » que détenait l’armée américaine.

À la question de savoir pourquoi avoir divulgué ces informations sensées rester top secrètes, Lazar avait répondu à l’époque qu’il considérait comme « un crime contre le peuple américain et la communauté scientifique » le fait de garder une telle information sécrète.

Nous cacherait-on vraiment des OVNIS ?

Bob Lazar dirige aujourd’hui une entreprise de fourniture d’équipements scientifiques appelée United Nuclear, qui se trouve au Michigan. Il dit avoir reçu récemment la visite du FBI qui prétextait chercher la source de certaines substances toxiques. Selon Lazar, ses locaux étaient remplis de dizaines d’autorités de tous les secteurs imaginables des forces de l’ordre, une présence clairement disproportionnée par rapport au prétexte avancé. Le documentaire de Corbell laisse entendre que le gouvernement cherchait par là à réduire Lazar au silence par l’intimidation.

À travers des informations intéressantes, Corbell tente dans son documentaire de démêler le vrai de la fiction dans l’histoire controversée de Bob Lazar. Par exemple, Lazar avait affirmé dans les années 80 qu’il y avait au Secteur 4 un système d’identification biométrique capable d’identifier chaque employé en scannant les os de ses mains. Dans le documentaire, Corbell présente l’image récemment déclassifiée d’un dispositif qui semble correspondre au système décrit par Lazar.

Celui-ci a commenté en disant que c’était la première fois qu’il voyait le dispositif depuis qu’il travaillait au S-4.

En fin de compte le film documentaire de Jeremy Corbell ne nous donne pas la réponse sur la véracité de l’histoire de Bob Lazar, mais il nous fait un récit détaillé et documenté de ce que raconte ce scientifique très controversé depuis près de 30 ans maintenant.

Mots-clés extraterrestres