Un boitier pour le Raspberry Pi

Fraichement débarqué dans le commerce la semaine dernière, le Raspberry Pi s’est vendu comme des petits pains et cela n’a rien d’étonnant puisque les ordinateurs à moins de 50 € ne sont pas forcément légion. Surtout ceux qui sont capables de décoder du 1080p et qui tiennent dans le creux de la main. Or justement, si cette incroyable machine cumule les bons points, elle souffre toutefois d’un très vilain défaut : elle est commercialisée nue, et donc sans boitier. Bien heureusement un designer amateur a décidé de plancher sur la question et un boitier dédié sera très prochainement disponible.

Un boitier pour le Raspberry Pi

Pour mener son projet à son terme, Marco Alici n’a pas eu besoin d’aller chercher bien loin. Il a effectivement modélisé ce boitier sur Blender avant de le faire imprimer en 3D par une société spécialisée. Comme on peut le voir sur les images qui accompagnent cet article, le résultat vaut vraiment le détour et nul doute qu’un tel accessoire risque de trouver très vite preneur, surtout lorsqu’on sait que le Raspberry Pi s’est écoulé à plusieurs millions d’exemplaires durant les heures qui ont suivi sa commercialisation. Toutefois, tout n’est pas parfait pour autant puisque ce boitier n’a pas encore été mis en vente à l’heure où j’écris ces quelques lignes. Marco attend effectivement de pouvoir tester la viabilité de son concept avant de nous le proposer. En revanche, veuillez noter que ce dernier devrait commercialiser son boitier par l’intermédiaire de sa boutique Shapeways. Et si le coeur vous en dit, sachez que notre designer a mis en ligne un article complet sur le sujet, article disponible à cette adresse (avec le fichier STEP qui va bien).

Et au final, on se demande bien ce qu’attendent les accessoiristes professionnels. Le succès du Raspberry Pi n’est plus à prouver et il serait donc grand temps qu’ils se penchent sérieusement sur la question et qu’ils investissent le secteur.

Un boitier pour le Raspberry Pi

Un boitier pour le Raspberry Pi

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Trier et organiser ses tweets avec Saving Tweets

    Trier et organiser ses tweets avec Saving Tweets

    Twitter est un service sympathique pour publier des photos de son chat ou du plat du jour chez Bébert, bien sûr, mais aussi pour discuter, échanger ou encore parfaire sa veille. A condition de suivre les bonnes personnes, évidemment. Toutefois, tout n’est pas rose pour autant et l’un des gros défauts de Twitter, c’est de ne pas nous permettre d’organiser les tweets que nous souhaitons mettre de côté autrement qu’en les ajoutant à nos favoris. Too bad, mais il existe justement un service web qui va vous permettre de trier et d’organiser proprement vos tweets…

  • Roadtrippers, un service pour mieux préparer ses voyages

    Roadtrippers, un service pour mieux préparer ses voyages

    Roadtrippers devrait intéresser tous ceux les amoureux de voyages et, plus globalement, tous ceux qui passent beaucoup de temps sur la route. Car en effet, si ce dernier va vous permettre de créer ou d’enregistrer des itinéraires pour les imprimer ensuite, il vous offrira également la possibilité d‘afficher tous les lieux importants qui se dresseront sur votre route. Des lieux comme des restaurants, des magasins, des salles de sports, des salles de cinéma, des parcs d’attraction et bien plus encore. Vous l’aurez compris, Roadtrippers peut également s’avérer intéressant pour visiter des régions ou même pour…

  • Les licences Creative Commons débarquent sur YouTube

    Les licences Creative Commons débarquent sur YouTube

    Décidément, YouTube nous gâte de nouvelles actualités ces derniers temps ! Ce coup-ci, c’est la possibilité de mettre vos vidéos en licence Creative Commons qui est mise en avant.   Les premières licences Creative Commons ont vu le jour en 2002. Comme leur nom l’indique, elles ont été créée par l’organisation à but non lucratif Creative Commons. Le but de ces licences est de permettre aux auteurs d’œuvres en tous genres de partager leurs créations librement. Dans certains domaines, comme le blogging par exemple, les auteurs publient en laissant les autres les copier partiellement ou…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -