Boston Dynamics bientôt entre les mains de SoftBank

Alphabet va bientôt perdre la gestion de Boston Dynamics. En effet, la maison-mère de Google tentait depuis plus d’un an à trouver preneur à cette start-up spécialisée dans la robotique à usage militaire et elle a finalement réussi à trouver un accord avec la banque japonaise SoftBank, une banque qui tend de plus en plus vers le monde de la robotique.

La firme américaine Boston Dynamics a été acquise par Alphabet en 2013 pour la somme de 500 millions de dollars. Elle est connue pour ses incroyables robots et notamment pour le robot humanoïde Atlas. Cependant, le géant américain estime que la filiale n’est pas assez rentable.

Rachat Boston Dynamics

Ce dernier ne serait effectivement pas satisfait des débouchés économiques de son activité, surtout depuis que l’armée américaine lui a tourné le dos, d’où sa décision de s’en séparer.

Boston Dynamics va changer de propriétaire

Alphabet et SoftBank ont officialisé leur accord ce vendredi 09 juin 2017, à un prix qui reste à ce jour inconnu.

Plusieurs entreprises d’envergure se sont portées candidates pour racheter Boston Dynamics, dont SoftBank, Amazon et Toyota. Sur cette affaire, c’est le japonais SoftBank qui a réussi à mettre la main dessus, un fait qui n’a pas vraiment surpris.

SoftBank a en effet lancé un vaste programme d’investissement dans la robotique. Masayoshi Son, le milliardaire qui a fondé et qui dirige le groupe, a prévu d’investir plus de 93 milliards de dollars dans la robotique aux États-Unis. En ce sens, l’achat de la firme Boston Dynamics permettra à l’entreprise japonaise d’atteindre ses objectifs.

Une belle vitrine pour SoftBank Robotics

En rachetant Boston Dynamics, SoftBank défend clairement la vision de Masayoshi Son quant aux robots et au futur. Selon lui, les machines robotiques feront partie intégrante du futur. Cela parce qu’elles sont en mesure d’accomplir des tâches que les humains ne pourront jamais réaliser.

Il a déclaré que « Actuellement, nous sommes souvent confrontés à des situations extrêmes que nous ne sommes pas en mesure de résoudre par nos propres moyens humaines. La robotique intelligente apportera une nouvelle dimension à la prochaine étape de la révolution des technologies de l’information. »

Boston Dynamics représentera-t-elle alors une belle opportunité pour SoftBank Robotics de redorer davantage son image ?