Clicky

Box-office France : « Bienvenue à Marwen », un succès taille réduite

Sur la semaine du 2 au 8 janvier 2018, pas de bouleversements à la tête du box-office français, mais un Robert Zemeckis sûrement chagriné, si on lui transmet le mot, de voir son Bienvenue à Marwen recevoir un accueil aussi froid d’un peuple qui s’était déplacé en masse pour aller voir Taxi 5.

Les mastodontes de la fin d’année dernière restent les mêmes en ce début 2019. À savoir Aquaman, qui avait connu une deuxième semaine d’exploitation plutôt confortable, et Astérix – le secret de la potion magique qui ne sera jamais tombé plus bas que la deuxième place en cinq semaines de présence.

Avec 664.755 nouvelles entrées (chiffres JP’s Box-Office), le premier dépasse les 2,5 millions de spectateurs au cumul, et le second d’avoir atteint la barre des 3 millions grâce à ses 538.248 entrées supplémentaires. Le secret de la potion magique dépasse ainsi le score total du Domaine des dieux (près de 3 millions), et s’impose de ce fait comme le dessin animé Astérix le plus rentable du box-office hexagonal.

« Astérix – le secret de la potion magique » signe un record pour la franchise animée

Le nouvel arrivant le mieux classé se situe à la septième position : la comédie française Premières vacances (187.422) de Patrick Cassir avec Jonathan Cohen et Camille Chamoux, où nous est narrée l’histoire d’un similicouple rencontré sur Tinder qui s’accorde à passer se vacances en Bulgarie, un compromis entre les destinations initialement désirées par ces trentenaires.

Puisqu’on ne trouvera pas plus ancien dans le top 20, signalons la résistance observée au huitième rang par Bohemian Rhapsody, ce biopic de Freddie Mercury qui est ainsi arrivé à attirer 180.684 nouveaux spectateurs pour sa dixième semaine d’exploitation, le rapprochant du milestone des 4 millions.

Et puis il y a des films qui semblaient promis à un destin radieux sitôt la porte du jardin refermée derrière eux, et qui n’ont finalement trouvé quasiment personne pour les saluer sur leur passage. Bienvenue à Marwen, du Robert Zemeckis n’ayant de cesse d’être loué pour avoir accouché de la trilogie Retour vers le futur, démarre seizième avec seulement 81.779 spectateurs au compteur. Il y avait pourtant de quoi faire rêver avec le récit, adapté d’une histoire vraie, d’un homme amnésique qui se crée un village imaginaire en figurines pour y reconstruire son passé.

Une pensée également pour Une femme d’exception de Mimi Leader (20e), un drame américain dans lequel Felicity Jones a incarné la juge Ruth Bader Ginsburg devant, ouh, déjà 43.874 personnes.