Box-office France : « Dragon Ball Super Broly » explose les planètes, pas les sommets

Sur la semaine du 13 au 19 mars 2019, Captain Marvel se maintient en tête du box-office France et Dragon Ball Super: Broly se fait prendre en sandwich par deux productions françaises, Rebelles et Mon bébé. Il faut aimer prendre le risque de se retrouver avec des poils bleus dans la bouche.

Après avoir, la semaine dernière, débuté son exploitation hexagonale avec plus d’un million d’entrées au compteur, Captain Marvel franchit un nouveau palier. Grâce à ses 882 443 nouveaux spectateurs (chiffres JP’s Box-Office), le long-métrage d’Anna Boden et de Ryan Fleck totalise déjà 2,1 millions d’entrées en France.

À la deuxième place, la première entrée du top, la comédie française Rebelles d’Allan Mauduit (422 241) où une ex-Miss Nord-Pas-de-Calais (Cécile de France) reconvertie en employée de conserverie tue accidentellement un patron trop entreprenant. Deux collègues (Yolande Moreau et Audrey Lamy) ayant assisté à la scène vont ensuite découvrir, avec la première employée, quantité de liasses de billets dans le casier du défunt, une somme dont ces trois femmes ne vont pas se montrer gênées pour repartir avec.

« Convoi exceptionnel », un Bertrand Blier qui se fait discret

Sur la troisième marche du podium, une surprise puisque jusqu’ici, à l’exception de quelques exceptionnelles projections, tous les films Dragon Ball Super (deux au total) étaient directement sortis en DVD et Blu-ray en France. Dragon Ball Super: Broly de Tatsuya Nagamine signe ici un départ à 400 105 entrées, soit un score plus que correct. Car si le trait apparaît un poil plus fidèle au rendu de la série et des films Dragon Ball Z, il faut tout de même garder à l’esprit qu’il s’agit d’une œuvre DB estampillée Super, avec tout ce que cela comporte de mises en scène douteuses, de réécritures maladroites et de transformations à n’en plus finir.

Derrière, Mon bébé de Liza Azuelos (361 898), où Sandrine Kiberlain campe une mère de famille nostalgique de sa vie passée avec sa dernière fille alors que cette dernière s’apprête à quitter le cocon familial pour aller poursuivre ses études au Canada.

Signalons pour finir les 81 523 premières entrées du Convoi exceptionnel de Bertrand Blier, un score que les personnages de Christian Clavier et Gérard Depardieu n’avaient sans doute pas lu dans leur scénario.