Box-office France : « Glass » s’impose sans casser la baraque

Sur la semaine du 16 au 22 janvier 2019, c’est une entrée que l’on retrouve en première place du box-office France. Glass de M. Night Shyamalan a ainsi amené à lui plusieurs centaines de milliers de spectateurs, en réalisant toutefois le plus faible démarrage pour un film de cette franchise née avec Incassable.

Peut-être se serait-il assuré un accueil commercial plus conséquent en nommant Split et Glass « Incassable 2 » et « Incassable 3 ». Rappelons pour commencer qu’avec Incassable premier du nom sorti en 2000, le réalisateur M. Night Shyamalan avait débuté son exploitation française avec près d’1,4 million de spectateurs.

Glass

Split, qui s’est découvert dix-sept ans plus tard au grand public, aura enregistré un départ bien moins canon à 594.427 entrées. Avec ses 539.113 personnes rassemblées en première semaine (chiffres JP’s Box-Office), Glass signe certes donc un leadership mitigé, mais reste dans les eaux de Split.

Assayas se réessaie à la comédie et…

Deuxième entrée la mieux classée de la semaine, L’Incroyable Histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier (4e, 256.173) raconte l’histoire vraie de Ferdinand Cheval, un… facteur à… l’histoire effectivement incroyable puisque notre homme, campé ici par Jacques Gamblin, a passé plus de trente ans de sa vie à bâtir un palais nommé « Palais idéal ».

On passera sur cinq chutes consécutives pour s’arrêter sur le troisième arrivant de ce top en partant du sommet : Ben is Back de Peter Hedges (10e, 88.685). Dans ce drame, Julia Roberts incarne Holly Burns, une mère de famille qui accueille son fils Ben (Lucas Hedges, le fils de Peter)après plusieurs mois d’absence. Le jeune garçon, aujourd’hui âgé de 19 ans, était ainsi en proie à des addictions, addictions a priori depuis soignées. Mais en voyant revenir Ben dans sa vie, Holly redoute que ses vieux démons ne refassent surface.

Juste derrière, Doubles Vies d’Olivier Assayas où Juliette Binoche, Guillaume Canet, Nora Hamzawi et Vincent Macaigne se donnent la réplique démarre à 82.730 spectateurs. Soit un score supérieur au précédent long-métrage du réalisateur, Personal Shopper qui était parvenu à attirer 54.203 personnes pour ses débuts.

Douzième, Colette de Wash Westmoreland (75.393) est, comme son nom le laisse penser, un film biographique sur l’histoire de la romancière française Colette. Avec Keira Knightley dans le rôle-titre, sûrement parce que Fanny Ardant était overbookée.

Mots-clés box-officeglass