Clicky

Box-office France : « La Nonne » reste bénie des dieux

Sur la semaine du 26 septembre au 2 octobre 2018, le box-office français reste dominé par La Nonne, même si talonnée d’assez près par une histoire de morts-vivants bien plus grand public et un Jean Dujardin gravissant les échelons du capitalisme.

L’avenir peut évidemment être en train de se préparer à être surprenant, mais à moins d’un prochain classement dénué de toute entrée clinquante, La Nonne ne devrait pas signer une troisième tête consécutive au box-office hexagonal. Pour sa deuxième semaine d’exploitation, ce spin-off de Conjuring enregistre l’arrivée de 321.379 spectateurs supplémentaires dans les salles (chiffres JP’s Box-Office).

Un score correct, certes insuffisant pour lui permettre d’atteindre d’ores et déjà le million, mais toutefois supérieur aux chiffres des nouveaux venus les mieux classés. Son dauphin n’est ainsi autre que La Prophétie de l’horloge (243.245 entrées), l’adaptation par Eli Roth d’un roman de John Bellairs avec Jack Black, Cate Blanchett et Owen Vaccaro dans les rôles principaux.

« I Feel Good » : Kervern et Delépine sur la troisième marche du podium

À la troisième place, on trouve I Feel Good, soit le huitième long-métrage du duo Gustave Kervern-Benoît Delépine qui, en 2016, avait donné naissance à Saint Amour où Gérard Depardieu campait un éleveur bovin. C’est Jean Dujardin qui porte ce nouveau bébé dans le rôle d’un j’men foutiste obnubilé par l’idée de devenir riche sans réels efforts. 204.931 personnes sont allées voir ce film en première semaine. Saint Amour avait quant à lui démarré un poil plus fort avec 268.187 entrées au compteur.

Un Peuple et son roi, troisième entrée de la semaine, débute au sixième rang (137.619). Réalisé par un Pierre Schoeller qui, de son propre aveu, ne connaissait pas grand-chose de son sujet avant de s’y atteler, son quatrième long-métrage s’attarde sur la Révolution française et plusieurs figures marquantes de cette période comme le roi Louis XVI (Laurent Laffitte), la reine Marie-Antoinette (Maëlia Gentil), Robespierre (Louis Garrel) ou encore Danton (Vincent Deniard).

Suit juste derrière L’Ombre d’Emily (103.377), un thriller américain de Paul Feig qui se trouve être l’adaptation d’un roman de Darcey Bell paru l’année dernière. Une pensée enfin pour Mission: Impossible – Fallout (20e, 22.346), qui ne sera ainsi vraisemblablement plus du top 20 la semaine prochaine mais qui aura certainement, d’ici là, dépassé les 3 millions d’entrées cumulées.

Mots-clés box-officela nonne