Clicky

Box-office France : « Le Grand Bain » se donne du Phelps

Sur la semaine du 24 au 30 octobre 2018, le box-office français a été dominé par Le Grand Bain, nouvelle réalisation de Gilles Lellouche dont le succès en première semaine motive tant de jeux de mots marins qu’aucun ne parvient finalement à… prendre le large.

Même Les Infidèles, précédent film d’un Gilles Lellouche derrière la caméra, n’avait fait aussi bien à son lancement. Le Grand Bain ne bénéficie certes pas de la présence de Jean Dujardin au casting, mais Leïla Bekhti, Jean-Hughes Anglade, Mathieu Amalric, Virginie Efira, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Marine Foïs ou encore Philippe Katerine ont réussi à donner le change.

Ce rassemblement de bras cassés unis pour trouver un sens à leur vie via la natation synchronisée (et qui rappelle tellement plus Dodgeball que The Full Monty sur certains aspects) a donc grandement séduit le public français avec 1.432.529 spectateurs présents en première semaine (chiffres CBO Box Office).

« Alad’2 » fait de la résistance, « Halloween » revient plutôt fort

À la deuxième position, Yéti & Compagnie grimpe d’une marche par rapport au précédent classement, bien aidé par ses nouvelles 687.456 entrées qui lui permettent d’ores et déjà d’atteindre le million au cumulé. Derrière et assez étrangement, parce que ce genre de remontée n’est pas courant et que le film n’est pas non plus poussé par quantité de retours encourageants, Alad’2 témoigne d’un sursaut d’une place. Et ses 438.364 spectateurs supplémentaires de lui permettre de franchir la barre des deux millions depuis sa sortie.

Encore leader la semaine passée, Venom trébuche ici de trois rangs pour se retrouver quatrième (421.011). La seconde entrée de la semaine lui succède avec un score finalement flatteur au regard des dernières performances en date de la franchise. Halloween, auquel il convient d’accoler un 2018 entre parenthèses sinon on ne s’en sort plus du tout, signe ainsi un départ à 413.854 spectateurs, alors que le précédent Halloween sorti en 2007 et qui était lui-même un remake avait démarré à moins de 50.000 entrées dans l’Hexagone.

Si l’on cherchait à avoir peur sans alerter sa vessie, Chair de poule 2 : Les Fantômes d’Halloween apparaissait à première vue comme un choix plus recommandable. Classé septième pour ses débuts, le film d’Ari Sandel a réussi à attirer 300.034 personnes dans les salles (contre 184.400 au démarrage français du premier Chair de poule en 2016)