Clicky

Box-office France : « Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? » explose le démarrage du premier volet

Sur la semaine du 30 janvier au 5 février 2019, la tête du box-office français est occupée par une suite dont on se demandait à quelle sauce elle allait être dégustée. Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? et son fumet de réchauffé a donc été accueilli les couverts dans les mains avec des cris réclamant « encore plus de blagues racistes ! »

Davantage un succès commercial que critique, Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? avait, lors de sa sortie en 2014, affolé les compteurs. Il était ainsi resté quatre semaines de suite à la première place du box-office, et d’avoir même retrouvé son fauteuil de leader lors de sa onzième semaine d’exploitation.

Au final, avec un total de de 12.366.033 entrées, la comédie de Philippe de Chauveron s’impose désormais comme le 19e plus gros succès cinéma en France, juste derrière le film d’animation Les Aristochats. Autant dire que la mise en chantier d’une suite s’annonçait aussi logique que périlleuse.

Près de 260.000 spectateurs pour observer « Minuscule » sans loupe

Le constat qui est fait aujourd’hui est celui d’une recette dont le public français est encore fort demandeur. Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? démarre ainsi à 2.153.093 entrées (chiffres JP’s Box-Office), un score sensiblement supérieur à celui réalisé au lancement du premier volet (1.680.249). Reste à voir si le bouche à oreille voire les critiques de la presse sauront le maintenir à un haut niveau d’exigence, si d’aventure ses producteurs envisageaient un éventuel « Mais qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, bon sang de bonsoir, c’est une histoire de fou ?! »

Comme attendu, La Mule de et avec Clint Eastwood, classé ici deuxième, vient de dépasser le million de spectateurs au cumulé grâce à ses 437.908 nouveaux spectateurs. À la troisième place, Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde, un film d’animation français, figurez-vous, et non un documentaire. Ses 257.867 premières entrées témoignent cependant d’un démarrage quelque peu poussif en le comparant à celui de Minuscule – La Vallée des fourmis perdues sorti en janvier 2014. Un premier volet qui avait réuni 392.852 spectateurs lors de son entrée dans les salles tout en parvenant à s’imposer au sommet.

Sévère douche froide en revanche pour À cause des filles..? de Pascal Thomas qui n’a ainsi attiré à lui que 17.054 spectateurs en dépit d’un casting de choix, composé notamment de Pierre Richard, Audrey Fleurot, Frédéric Beigbeder, José Garcia et Rossy de Palma.