Box-office France : « Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? » toujours chef de file

Sur la semaine du 27 février au 5 mars 2019, c’est une belle photocopie du classement précédent que le box-office France nous offre, du moins en ce concerne les cinq premières places. Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?, le titre préféré des pigistes, reste ainsi leader devant Dragons 3 et Ralph 2.0.

Parfois, la répétition ne mérite pas de commentaire. En d’autres occasions, elle se veut révélatrice d’une situation et mérite alors d’être discutée. Et puis il y a cette autre catégorie où, quelque part, on s’oblige à déposer des mots sur un simple statu quo. Pour la forme.

Popcorn Time : image 1

Alors oui, Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? signe une cinquième semaine d’exploitation toujours agrippé à son fauteuil, ou plutôt canapé, de leader, et ses 500 899 (chiffres JP’s Box-Office) nouveaux spectateurs de le faire se rapprocher des 6 millions d’entrées au cumul. À titre de comparaison, sur la même période, le premier film n’était pas loin des 7,5 millions d’entrées.

« Jusqu’ici tout va bien » et « Sang froid », optimisme et calme pour de corrects départs

Enchaînons avec Dragons 3 : Le monde caché (414 573) qui, lui, parvient à être en avance d’environ 200.000 spectateurs rapport à Dragons 2.  Sur la troisième marche du podium, Ralph 2.0 (389 271) affiche quant à lui un million d’entrées d’écart avec Les Mondes de Ralph après quatre semaines à l’affiche. Suivent bien gentiment Alita: Battle Angel (358 339) et Le Chant du loup (347 392).

Entrée la mieux classée de la semaine (6e), Escape Room n’est pas une expérience où les spectateurs enfermés dans la salle de cinéma doivent en trouver la sortie, aiguillés par les indications de l’écran. Il s’agit en fait d’un thriller américano-canadien d’Adam Robitel (scénariste sur Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension) où l’on suit les aventures d’un groupe de six personnes projetées dans un jeu d’évasion grandeur nature aux risques mortels. 300 315 personnes ont été de ses débuts.

Juste derrière, la comédie française Jusqu’ici tout va bien de Mohamed Hamidi (La Vache) qui raconte l’histoire de Fred Bartel (Gilles Lellouche), patron d’agence de communication contraint à délocaliser son entreprise à La Courneuve. Il y fait la rencontre d’un maître-chien prénommé Samy (Malik Bentalha) qui va l’aider à s’adapter à ce nouvel environnement. Jusqu’ici tout va bien démarre avec 280 808 entrées, un score lui permettant de s’installer directement en septième position.

Marchant actuellement dans les restes d’une polémique suite à certains propos émis de sa part, peut-on dire que Liam Neeson en souffre en France ? Son dernier film en date Sang Froid a ainsi démarré à 185 673 spectateurs (10e) alors que sa précédente tête d’affiche The Passenger (2018) avait attiré 277 629 personnes en première semaine.